Cinq étrangers pour challenger les Cagous sur le Xterra

0
77
L’Australienne Emma Kraft, ici lors des Oceania l’an passé. Une course qu’elle avait remportée. Photo archives LNC

Trail. Ils seront 830 coureurs à prendre part aux trois épreuves du Xterra Caledonia à Païta ce matin, à partir de 7 h 30. Parmi eux, un Vanuatais, trois Australiens et un Kiwi qui tenteront de sortir leur épingle du jeu.

Pour ceux qui visent les premières places, l’enjeu est de taille. Car une victoire dans sa catégorie sur le parcours de 22 km de Païta signifie un laissez-passer pour les championnats du monde Xterra, qui se dérouleront le 28 octobre à Hawaï.

Une épreuve à laquelle avait notamment participé l’Australienne Emma Kraft l’an passé, et où elle avait terminé à la 6e place chez les féminines. Une prétendante sérieuse au titre calédonien donc. « L’an dernier, j’ai participé, sur le même site, aux Oceania de trail, donc je suis heureuse de pouvoir y retourner pour le Xterra et y défendre mon titre », explique-t-elle dans une vidéo sur la page Facebook de l’événement.

Face à elle, on retrouvera une autre ancienne coureuse d’Hawaï : la Cagoue Leslie Nowicki, qui, de retour de blessure à ce moment-là, n’avait pas pris part aux Oceania en 2017. Elle était quant à elle arrivée à la 4e place des Mondiaux chez les féminines en 2016. À surveiller également, Angélique Plaire, qui après l’Ultra trail de Calédonie le week-end dernier assure toutefois ne pas viser le podium. En embuscade, on pourrait aussi voir Anne Kihm qui a pris la première place de la première étape des raids du Nord à Touho il y a trois semaines.

Plusieurs marathoniens

Du côté des hommes, c’était Yohan Samanich, en forme en ce moment, qui s’était imposé sur la côte Est et qui devrait tenir tête face aux étrangers sur le tracé de Païta.

Face à lui, des marathoniens. Le Kiwi Johan Vanhoovel et le Vanuatais Philip Nausien, qui avait notamment devancé d’un peu moins de deux minutes (1h 19’01) Ludovic Lanceleur lors du semi-marathon des Minijeux du Pacifique en décembre 2017. On peut également citer Caine Warburton qui avait remporté le marathon de Nouméa en 2014. l’Australien Brad White, qui avait remporté l’an passé la course de 10 km lors des championnats du monde Xterra à Hawaï, sera également de la partie.

Tous devront faire leurs preuves ce matin sur ce « trail très complet qui regroupe tous les types de terrain », selon les dires de Leslie Nowicki. Au programme, un passage sur la plage de la baie Papaye ou encore sur les crêtes au-dessus des baies de Gadji et de Toro; un « tracé magnifique ». De quoi en prendre plein la vue, et plein les jambes.

Savoir +Départ à 7 h 30 au Rivland, à Païta.

Le Xterra est né en 1996 aux États-Unis et résulte d’une combinaison entre le mountain bike, le triathlon et le trail running. Ce type de course, appelé cross triathlon, a connu une évolution rapide et aujourd’hui, des épreuves portant l’insigne Xterra se déroulent partout autour du Globe. En parallèle s’est développé un circuit entièrement dédié au trail. On dénombre quatre courses de ce type dans le Pacifique Sud : en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Tahiti et désormais en Calédonie.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant