Début de saison à Touho pour les Raids du Nord

0
90
En 2017, ce sont près de 1 400 personnes qui ont pris part au moins un des tracés de la saison. Crédit GPRN

Trail. La première manche du Grand Prix se déroulera sur la commune de la côte Est demain matin avec un départ à 8 heures. Un tracé sur le plateau au-dessus de Kokingone.

La plage, les lignes de crête, la cascade de Kokingone. Tout est réuni pour que le cadre de ce début de championnat soit mémorable du côté de Touho demain matin. Au programme, un tracé de près de 20 km pour le grand raid. Et si, dans sa globalité, la course ne sera pas « trop technique », de l’aveu de Patrick Ventura, les coureurs vont devoir mettre un coup de cravache dès les premiers kilomètres. « Après un passage sur le bord de mer d’un kilomètre, ils vont monter vers le plateau, détaille l’organisateur de l’événement. C’est un passage de deux kilomètres pour 400 m de dénivelé. »

Course sur la plage

Les coureurs pourront ensuite profiter de la vue sur la ligne de crête avant d’arriver sur le plateau. Ils auront droit quelques kilomètres plus loin à la deuxième difficulté du jour pour rallier le sommet de la cascade de Kokingone. Commencera ensuite la descente vers l’arrivée durant les cinq derniers kilomètres. Avec en bonus, un passage sur la plage pour terminer.

Le petit raid de 9,5 km suivra le même tracé, mais sans la boucle par le plateau. Il passera donc également par les 400 m de dénivelé pour atteindre les crêtes.

Au total, ce sont près de 350 coureurs qui sont attendus à Touho. Bien loin de la participation habituelle, qui peut atteindre les 500 âmes durant un raid du Nord. Une baisse de fréquentation qui s’explique par la tenue d’une course à Voh, au même moment (lire ci-contre).

Une course ouverte chez les hommes

Et parmi les athlètes qui monteront sur la côte Est, c’est Véronique Chamberland qui, chez les dames, aura droit à l’étiquette de favorite sur cette première course. Mais une belle lutte s’annonce avec la présence à Touho d’Yvonne Wiedmann, gagnante à Bélep l’an dernier, ou de Camille Collet et Christine Libon, respectivement troisième et quatrième du classement général en 2017. La vice-championne 2017, Pauline Margeot, sera, elle, sur le petit raid.

Chez les garçons, les patrons de l’an dernier, Boutellier, Boccas ou Castille, ne seront pas dans le Nord cette fois. L’occasion pour Yoann Samanich ou Arnaud Hirigoyen de s’offrir une manche du Grand Prix et de prendre une option pour le titre. Une couronne qui sera décernée le 6 octobre après le Raid de Hienghène, cinquième et dernière course de la saison de ce championnat.


Savoir +

Les inscriptions pour le Raid de Touho sont déjà closes. Il reste cependant encore quatre manches qui se courront à Kouaoua (2 juin), Kaala-Gomen (18 août), à Houaïlou (8 septembre) et à Hienghène (6 octobre).Plus d’informations sur le site challenge-org.nc

Un trail aussi à Voh

Les coureurs ont le choix ce week-end entre côte Est et côte Ouest. Demain matin, le 27e Raid de Voh aura lieu sur les hauteurs de Ouélisse. Deux tracés sont proposés : un de 20 km avec 700 m de dénivelé et un de 8,5 km et 400 m de dénivelé. Habituellement, cette course fait partie du Grand Prix des raids du Nord. « Nous n’avions pas les moyens cette année d’organiser l’événement comme avant, » précise un membre de l’équipe qui gère le raid. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au départ demain à 8 heures.

Renseignements au 77 92 03 ou au 81 48 79.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant