La Transcal fait le plein de participants… et de nouveautés

0
79
Tout comme l’an dernier à Deva (photo), le tracé, dans le parc de la Rivière Bleue, promet de beaux points de vue inédits sur la variété des paysages du Grand Sud.Photo Transcal

Trail. Avec 1 300 inscrits, le rendez-vous phare du trail atteint un record de participants. Le tracé, inédit, promet de belles surprises et les organisateurs ont également innové sur quelques points…

  • Un parcours tout nouveau tout beau

Après quatre mois de travail et une collaboration étroite avec la direction du parc de la Rivière Bleue, les organisateurs de cette 27e édition vont proposer aux traileurs de fouler une partie inexplorée du parc provincial : d’anciennes pistes d’exploration minières sur lesquelles la nature avait repris ses droits (lire ci-dessous). Autre originalité : il faudra également traverser la rivière sur une passerelle d’une quarantaine de mètres, installée temporairement.

Autre nouveauté : le départ du jour 1 de la course est situé à une demi-heure du village, ce qui procurera aux coureurs un bon échauffement. Et à l’issue de leur course, ils reviendront en… bateau. Le point d’arrivée, situé sur la rive gauche de la Rivière Blanche, aurait en effet rallongé de 5 km le retour à pied au village.

  • De l’eau uniquement

Rien ne vous interdit de venir avec votre boisson énergétique préférée, mais sachez que vous ne trouverez rien d’autre que de l’eau plate et aromatisée sur les stands de restauration du village. Exit donc les sodas et autres « softs » trop sucrés. « Nous voulons véritablement promouvoir le sport santé et nous nous sommes dit qu’il fallait montrer l’exemple », explique Paul-Antoine Grangeon, président de l’association Transcal. L’exemple commence donc avec le seul liquide véritablement indispensable au corps humain.

  • La cryothérapie pour mieux récupérer

L’équipe médicale présente sur le site sera conséquente : trois kinés, deux médecins, trois infirmières et une quarantaine de masseurs venus de l’IFPSS (Institut de formation des professions sanitaires et sociales). Et pour favoriser leur récupération et atténuer leurs probables douleurs musculaires, les coureurs pourront se plonger pendant une dizaine de minutes dans une cuve contenant une eau à 8 degrés. La cryothérapie a actuellement le vent en poupe chez les sportifs. A tester après la course !

  • Des courses… et de la culture

La Transcal, c’est plusieurs courses et plusieurs ambiances. Le partenariat avec le festival du film de La Foa a été reconduit avec la projection le samedi soir du film documentaire sur les premiers films des Frères Lumières, intitulé « Lumière ! Que l’aventure commence » réalisé par Thierry Frémaux, le patron du festival de Cannes. Les danses et la musique seront également à l’honneur au village de la Transcal.

  • Les parents courent, les petits s’amusent

Kayak, escalade, pendant que les parents s’éclateront sur le tracé, les enfants (de 7 à 14 ans) pourront s’initier à différentes activités proposées gratuitement par l’organisation. L’association des Villages de Magenta prendra quant à elle en charge la garderie des 3-6 ans. De quoi courir l’esprit tranquille. Les tribus de Saint-Louis et de Yaté ont également été étroitement impliquées à l’organisation : plusieurs associations assureront la surveillance des parkings ou la sécurité de la course sur plusieurs points des tracés.

Savoir +

Un tracé qui foule l’histoire de l’exploration minière

Avec ses 150 km (hors GR) de sentiers aménagés, le Parc de la Rivière Bleue constitue déjà un joli terrain de jeu pour les amoureux du trail et de la nature. Mais il faut croire que cela ne suffisait pas ! Pour éviter que les coureurs ne foulent des sentiers déjà connus, de nouvelles voies ont été ouvertes spécialement pour la Transcal.

Chrome et basculement des eaux

Il s’agit pour l’une d’elles de tronçons datant des années 1940, lors de l’exploitation du chrome, et d’une voie ouverte dans les années 80 à l’occasion d’un projet de basculement des eaux de la rivière Pourina vers la Rivière Bleue, projet qui n’a finalement jamais abouti. Ces tronçons assureront la liaison avec des sentiers déjà existants. « Cela permettra aux coureurs de découvrir des points de vue inédits jusqu’alors, mais c’est aussi une manière de rendre hommage aux anciens puisqu’ils se confondent avec l’histoire récente », explique Joseph Manauté, le directeur du parc de la Rivière Bleue. Il promet aussi aux coureurs d’en prendre plein les yeux, puisque les tracés proposeront toute la variété des paysages du Grand Sud : zone humide, maquis minier et forêt humide.

1 400

mètres de dénivelé par jour, c’est le profil de la Transcal Mobil. Même si le tracé promet beaucoup de relances avec des parties roulantes, il sera plus technique que celui de l’an passé. Gants et collants ou bas obligatoires pour limiter les écorchures…

Repères

Course affiliée

C’est une première pour un trail : la Transcal est devenue, après une convention passée avec la Ligue d’athlétisme, une course affiliée, qui figure donc désormais dans le calendrier officiel des courses hors stade, explique Paul-Antoine Grangeon, président de l’association, qui affiche ses ambitions. « Notre but, c’est de faire évoluer la Transcal en essayant de proposer toujours plus de nouveautés, mais aussi de faire en sorte que la course devienne une étape dans le calendrier international. »

La notoriété de l’épreuve peut finir par attirer des coureurs de la région.

1 352 concurrents

Au total, 1 352 concurrents sont inscrits et se répartissent comme suit :

Transcal Mobil : 357 coureurs

Découverte : 123 coureurs

TransCool Optic 2000 : 309 coureurs

Trans Junior Epureau : 120 coureurs

Trans Santé : 309 coureurs

Trans Kids As Trèfle (7/13 ans) : 53 x 2

Garderie (3/6 ans) : 14 x 2

Pratique

Le parc de la Rivière Bleue est ouvert de 5 heures à 20 heures. Vous avez donc le choix de venir la veille et de dormir sous votre tente ou d’arriver tôt le samedi.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant