La Piste (LNC du 01/12/2008)

0
232

LNC du 01/12/2008 : La Piste 2008

Tout le monde sur La Piste

Un raid multi-activités longue distance sur deux jours, ou une épreuve pédestre de dix kilomètres le dimanche matin, il y en avait pour tous les goûts, ce week-end, au rendez-vous « La Piste ». L’épreuve reine – le multi-activités – a été remportée par le duo Devaud – Bonnace. Le trek, lui, a vu les victoires de Franck Santos chez les hommes et de Christina Vartane en féminine.

«C’est la mort annoncée des raids multi-activités », nous annonçait, déçu, Christian Roche, à l’approche de la manifestation de ce week-end, qu’il organisait. Le manque de participants à ces raids combinant kayak, VTT et trek a, en effet, eu raison de la motivation de plusieurs organisateurs.
Le multi-activités s’endort, mais La Piste, elle, sera toujours là ! La manifestation a profité de cette dernière formule « multi » pour assurer la transition avec 2009, en organisant un trek, dimanche matin, en parallèle de la course de deux jours. Dix kilomètres à parcourir entre la commune de Sarraméa et le pic aux chèvres, soit dans un magnifique cadre de verdure.
Coup de théâtre, le raid s’est disputé en deux temps. Après 1,1 kilomètre de course, le peloton, déjà bien étalé et voyant même trois hommes le distancer, se regroupait au pied de la principale ascension du jour. Motif : le parcours n’y était plus balisé ! Cinq bonnes minutes plus tard, le chemin était de nouveau lisible, l’organisation ayant fait le maximum pour satisfaire au plus vite quarante participants, amusés pour la plupart par cet incident. Le marquage absent, aux dires de l’organisation, aurait été causé par quelques farceurs mal intentionnés.

Une mauvaise blague… et une course en deux temps

Les trois hommes qui occupaient auparavant la tête – Franck Santos, Nicolas Pessy et Gérard Dominici -, tentèrent ensuite de reprendre position. On les retrouvait ainsi dans les hauteurs du classement à l’arrivée, mais en compagnie de Romain Marchand, deuxième derrière Franck Santos. Ce dernier, sans jamais semer ses poursuivants, réalisait un parcours, « en costaud », seul devant. Gérard Dominici, lui, terminait quatrième, mais premier vétéran.
Chez les femmes, la configuration de la tête de course était quelque peu différente, puisque c’est dans l’ascension qu’un groupe de trois s’était formé… Un groupe lui aussi éphémère ; la future vainqueur, Christina Vartane, distançant ses rivales dans la portion technique de la montée, pour ne plus jamais les revoir ensuite !

 

Devaud et Bonnace comme attendu

Sans réelle concurrence, le tandem Laurent Devaud et Gaël Bonnace a remporté l’épreuve multi-activités La Piste. Organisée par l’association intercommunale de Moindou, Farino et Sarraméa, cette course de deux jours passait justement par les trois villages. Sauf bonne surprise l’an prochain, il semble que cette épreuve était la dernière du nom.

Dix kilomètres de kayak, 15 de VTT, 12 de trek puis à nouveau 25 kilomètres de VTT pour finir la journée de samedi… Ces 62 premiers kilomètres du raid multi-activités La Piste, disputé ce week-end entre Moindou et Sarraméa, auront été le théâtre de la domination de l’équipe favorite, celle de Gaël Bonnace et de Laurent Devaud. Sur cette première journée, c’est l’équipe mixte composée de Caroline Favier et de Philippe Le Poul qui aura le plus inquiété les futurs vainqueurs. Seule cette dernière a, en effet, su naviguer au rythme des premiers, au kayak. Bonnace et Devaud prenaient, ensuite, le commandement des opérations en solitaires.
Quarante minutes d’avance à l’arrivée du premier jour de course, située à Farino ; l’affaire était pliée… Tout du moins pour le gain de la première place. Car les autres marches du podium restaient chères, le dimanche matin, au départ de la seconde étape : 20 kilomètres de VTT puis 10 kilomètres de trek à réaliser autour de Sarraméa. L’équipe mixte ne possédait alors que trois minutes d’avance sur l’équipe de Jean-Michel Caty et d’Éric Néau, et neuf sur celle de Stéphane Delande et de Guillaume Dreau. Hélas, pour l’expérimenté Philippe Le Poul et la jeune Caroline Favier – qui nous avait déjà fait forte impression lors du mini Dream Raid, début novembre -, leurs deux adversaires directs allaient effectuer la course qu’il fallait, le dimanche. Dréau et Delande remportaient la deuxième journée avec onze minutes d’avance sur Favier et Le Poul, quatrièmes. Néau et Caty, eux, terminaient troisièmes, une minute derrière les vainqueurs ; suffisant pour empocher la deuxième place du général.

« On les attendait pour atteindre ensemble la ligne d’arrivée, mais ils nous ont doublés et on n’a rien pu faire ! »

Et le duo Bonnace – Devaud, dans tout ça ? Partis en toute confiance sur leurs VTT, ceux-ci distançaient très vite leurs poursuivants, mais sans jamais réussir à creuser l’écart. C’est ainsi que bien plus tard, en trek, dans la descente menant à l’arrivée, l’équipe se faisait rattraper par un tandem Dréau et Delande très motivé par la perspective de cette deuxième place finale. Les vainqueurs, eux, achevaient leur périple 24 petites secondes derrière une équipe qui les a tout simplement pris de court. « On les attendait pour atteindre ensemble la ligne d’arrivée, mais ils nous ont doublés et on n’a rien pu faire ! », racontaient Laurent Devaud et Gaël Bonnace, compréhensifs. « Ils avaient le chrono à jouer pour gagner des places, ils ont eu raison. » L’essentiel était de toute façon ailleurs. Ce raid était le dernier de la saison, et l’amusement y était tout autant recherché que la performance… Rendez-vous en 2009 pour une nouvelle année de raids, qui comptera a priori moins de multi-activités au programme. Celui de La Piste, en tout cas, ne devrait pas être renouvelé.

 

 

Les réactions

 

 
Christian Roche, organisateur :
« C’était un très beau week-end. La journée de samedi était féerique, notamment sur le kayak. On est contents quand les gens sont contents, et en l’occurrence les concurrents nous ont confié avoir énormément apprécié le parcours. Je regrette, bien sûr, qu’un participant se soit fracturé la clavicule suite à une lourde chute en VTT, samedi. Ce sont hélas, les aléas de la course. Dommage également que des personnes se soient amusées à effacer le balisage de la course pour les participants au trek, le dimanche matin (voir page précédente). Mais encore une fois, l’essentiel était que les gens prennent du plaisir à participer, et ça a été le cas… Comme toujours, ici, compte tenu de la beauté des paysages ! »

Gaël Bonnace et Laurent Devaud, vainqueurs du multi-activités :
« Nous nous attendions à cette victoire, car il faut reconnaître qu’il n’y avait pas trop de concurrence… Ça nous a permis de passer une deuxième journée plutôt tranquille, de temps en temps ça fait du bien ! Le premier jour, on a fourni plus d’efforts, car on ne sait jamais combien d’avance on a pris sur les autres, on se méfie d’un éventuel retour. Mais avec 40 minutes d’avance au terme de la première journée, c’était gagné. Pour le fair-play, nous avons voulu attendre la seconde équipe avant d’en finir, aujourd’hui (dimanche). Mais celle-ci avait une deuxième place à gagner au classement général du week-end. Ils nous ont doublés sur la fin et on n’a pas pu revenir (rires) ! Notre équipe était très complémentaire : Gaël donnait le rythme dans les ascensions, à pied comme en VTT ; Laurent imposait la cadence dans les descentes. »

Caroline Favier et Philippe Le Poul,premiers en catégorie mixte :
« Le parcours correspondait aux attentes d’une fin de saison : balisé et bien dosé, journée par journée. Caroline est une excellente équipière ; c’est à chaque fois un plaisir que de courir avec elle. Le premier jour, Philippe était malade et a souffert sur la seconde moitié du parcours. Mais avant cela, il a été le moteur de l’équipe sur la portion de kayak. Caroline, elle, était particulièrement à l’aise en course à pied. Nous perdons la deuxième place au classement scratch que nous occupions samedi soir ; nos adversaires avaient plus la « niaque » ! »

 

Laisser un commentaire