LNC du 02/09/2013 : VTT. Sixième édition de La Pérignon

0
349

Les vainqueurs avaient de la marge

 

L’un a choisi de partir devant pour ne jamais avoir à se frotter à la concurrence ; l’autre n’aura laissé à sa principale rivale que quelques kilomètres d’espoir… Hier matin au parc de la rivière Bleue, Laurent Debaene et Stéphanie Reynaud étaient bel et bien intouchables.

 

Laurent Debaene et Stéphanie Reynaud ont dominé les débats de la tête et des épaules, sur cette Pérignon sixième du nom.

 

Près de quatre cents participants – record de participation de l’événement -, dont 211 sur le seul parcours compétition de trente kilomètres… Ce n’était finalement pas encore assez. Hier matin au parc provincial de la rivière Bleue, la déferlante de concurrents n’a en rien pu effrayer les favoris du jour. Champion de Calédonie en titre de la discipline, Laurent Debaene s’en est tenu à sa stratégie de course pour contrer les velléités de David Esposito, fin connaisseur des lieux en tant que triple lauréat de l’épreuve au cours des cinq précédentes éditions… « J’ai même tenu à venir reconnaître le parcours à deux reprises pour tenter de me mettre au niveau, moi qui prenais part à ce rendez-vous pour la première fois », précisait un Laurent Debaene qui n’aura pourtant mis que quelques coups de pédale à se défaire de son futur dauphin et des autres. « Je voulais faire ma trace et ne pas prendre de risque en suivant certains coureurs, sur ce parcours qui comptait son lot de portions techniques. »

Triathlète. Encore fallait-il pouvoir le faire… « Mais l’écart de niveau entre lui et moi était trop important pour qu’il puisse se produire un autre scénario », estimait pour sa part David Esposito, tout heureux de sa deuxième place obtenue devant un autre triathlète, David Beaumont. La course féminine aurait presque pu suivre le même synopsis, si Nathalie Viratelle n’avait pas réussi à mettre en difficulté Stéphanie Reynaud sur les premiers kilomètres de course. Finalement reprise dans la descente suivant la première ascension de la matinée, la sociétaire de l’EDN a ensuite tenté de s’accrocher à quelques secondes de la future lauréate, avant de la laisser définitivement prendre le large à mi-course, et de constater sans peine : « elle était trop forte pour moi. » Tout comme le tandem était d’ailleurs trop fort pour Céline Grymonprez, troisième de bout en bout.
 

Cross. Ces ténors du circuit, tout comme leurs centaines de poursuivants hier, ont désormais rendez-vous avec la Mégarando, le 22 septembre à Moindou, prochaine manifestation d’envergure pour le cross-country calédonien. Auparavant, nombre des premiers classés de cette Pérignon lâcheront leur deux-roues pour prendre la route de Poum et de la quatrième manche du Grand Prix des trails du Nord, prévue ce samedi. Laurent Debaene, tout comme Nathalie Viratelle, y tenteront à nouveau d’y occuper les premiers rôles.

 

Classements

Messieurs

1. Laurent Debaene 1h16’07, 2. David Esposito 1h20’25, 3. David Beaumont 1h22’44, 4. Martial Devillers 1h23’37, 5. Marc Rousseau 1h24’41…
 

Dames

1. Stéphanie Reynaud 1h41’19, 2. Nathalie Viratelle 1h45’38, 3. Céline Grymonprez 1h51’41…

 

A.C.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant