LNC du 02/10/2019 : Avec la SNSM, Saint-Louis se met au trail

0
50
L’équipe organisatrice de l’événement, ici de gauche à droite : Laurent Lecaille, Frédéric Devillaz, Karl Dawano, Raphaël Riquet et Enzo Kabar. Photo SNSM

L’équipe organisatrice de l’événement, ici de gauche à droite : Laurent Lecaille, Frédéric Devillaz, Karl Dawano, Raphaël Riquet et Enzo Kabar. Photo SNSMTRAIL.

La 4e édition du trail des sauveteurs en mer aura lieu samedi matin, avec pour cadre inédit la tribu de Saint-Louis, au Mont-Dore. Près de 90 personnes se sont mobilisées et 600 participants sont espérés.

Le parcours

Les organisateurs ont dessiné trois parcours, pour tous les niveaux. Les amateurs de marche peuvent s’inscrire à la « rando famille », tracée sur 3,7 km à la tribu de Saint-Louis. Pour les compétiteurs et les plus aguerris, deux trails de 10,5 et 23,5 km sont au programme, avec respectivement 300 et 930 m de dénivelé positif.

Sur ces deux courses, la sélection devrait s’opérer au milieu du parcours, où sont placées les principales difficultés. Rendez-vous dès 7 h 30 pour le départ du grand trail, une demi-heure avant celui de 10,5 km.

« La course offrira un bel environnement et passera par plusieurs endroits religieux et historiques de la tribu, comme la grotte de la Vierge ou l’ancien monastère », détaille le président de la station SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) de Nouméa, Raphaël Riquet, qui précise que le grand trail sera « plus long mais un peu moins dur que l’an passé ».

L’organisation

Le trail est géré par la SNSM, en partenariat avec l’association Taratoni cycle and run, et par différentes associations de la tribu de Saint-Louis, dont les membres ont été mis à contribution. Ceux-ci assureront notamment la sécurité, l’accueil ou la tenue de stands au village de course. Les différents lauréats de chaque catégorie pourront d’ailleurs repartir avec des trophées en bois, sculptés par des jeunes de Saint-Louis. Les mamans de la tribu proposeront également un service de surveillance pour les enfants pendant la durée de la course.

« Entre 80 et 100 personnes ont eu un rôle dans l’organisation, estime Raphaël Riquet. C’est un challenge de part et d’autre, tout le monde y met du sien alors nous espérons tous un bel événement. » Hier matin, les organisateurs dénombraient 450 inscrits. Avec l’habituelle vague d’inscriptions de dernière minute, ils en espèrent « autant que les années précédentes », à savoir 600 d’ici ce soir.

Pourquoi Saint-Louis ?

L’an passé, le trail des sauveteurs en mer a eu lieu dans le Sud, à Plum. Mais l’organisation a « perdu un sponsor ». L’un des bénévoles de la SNSM est alors entré en contact avec un collègue, qui habite à la tribu de Saint-Louis.

« On a vu qu’il y avait énormément de possibilités de parcours et que tout le monde pouvait y trouver son compte », souligne Raphaël Riquet.

Les discussions entre les différentes parties prenantes ont été entamées dès juin, « pour obtenir toutes les autorisations et inclure toutes les associations de la tribu ».

Quels objectifs ?

La SNSM compte sur ce trail pour financer une partie de ses coûts de fonctionnement, plus lourds depuis la mise en service d’une nouvelle vedette (environ 13 millions de francs, pour 4 millions de subventions). Tous les bénéfices de la course seront donc reversés à l’association : « Le trail a l’avantage d’attirer du monde, c’est une belle occasion ».

Raphaël Riquet présente également un « objectif commun avec la tribu de Saint Louis : la démystifier en donnant la possibilité de découvrir cet endroit très agréable ».

Repères

Les horaires

Samedi 5 octobre à la tribu de Saint-Louis (Mont-Dore).

Départ du grand trail (23,5 km) à 7 h 30. Départ du petit trail (10,5 km) à 8 heures. Enfin, départs de la randonnée (3,7 km) à 8 h 30, 9 heures et 9 h 30.

Il est demandé de se présenter quinze minutes avant le départ.

Délai à respecter

Sur le grand trail, le règlement prévoit une barrière horaire au deuxième point de contrôle. Les participants devront avoir couru les 8 premiers kilomètres de la course en 2 h 30 maximum. Rien d’insurmontable donc, mais à surveiller.

Inscriptions

Il est encore possible de s’inscrire aujourd’hui, jusqu’à 17 heures sur eticket.nc ou au magasin Terre de running à Nouméa. Possibilité également de retirer son dossard dans ce même magasin jusqu’à demain soir, ou sur place le matin de la course. Les inscriptions au 10,5 km (à partir de 16 ans) et au 23,5 km (à partir de 18 ans) sont conditionnées à la présentation d’un certificat médical.

A savoir

Pour des raisons écologiques, l’organisation n’utilisera pas de gobelets jetables aux ravitaillements : il faudra s’équiper de sa propre gourde.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant