Du changement sur l’ultra-trail (LNC du 02/07/2009)

0
172

LNC du 02/07/2009 : Du changement sur l'ultra-trail

Grand Raid de Nouvelle-Calédonie

 

Du changement sur l’ultra-trail

Le premier ultra-trail calédonien, qui se déroulera en septembre, vient de connaître quelques modifications dans son programme. Sur la forme, celles-ci ne semblent pas importantes : un départ décalé de quelques heures et un sens de course inversé. Mais ces deux décisions modifieront pourtant grandement l’effort des participants.

Départ le vendredi 11 septembre à 23 heures ? Non. Départ le samedi 12 septembre à 5 heures. Départ de Prony direction le Domaine de Koé à Dumbéa ? Non. Départ de Dumbéa, non loin du barrage, direction la baie de la Somme ! Mais Sandra Parent, organisatrice pour le compte de l’association Réflexion, rassure : « ce sont là les seuls changements. Car hormis les tout premiers et tout derniers kilomètres, l’itinéraire de course lui, reste le même. Les concurrents devront donc toujours parcourir l’intégralité du GR1, sur une distance et une dénivellation similaire au premier profil dessiné ».
Quel intérêt, dans ce cas ? « Les sites de départ et d’arrivée ont été modifiés pour des raisons pratiques, continue la secrétaire de l’association. En inversant l’itinéraire, il nous fallait un site d’arrivée plus vaste sur Prony. D’où le choix du parking de la Baie de la Somme. Mais l’intérêt premier est bel et bien de présenter la principale difficulté du raid, l’ascension de la mine Soleil, en début de course, et non plus à la fin. C’est un avantage pour les coureurs, mais également pour nous, qui pourrons veiller à leur sécurité sur cette portion sur un laps de temps plus court – les écarts ne seront pas encore trop importants – et surtout de jour. »

« Un avantage pour les coureurs, mais aussi pour l’organisation »

C’est à ce niveau qu’intervient l’autre changement notable : l’horaire de départ, reculé de six heures. « Grâce à cela, on offre plus de course diurne et moins de course nocturne. Les premiers ne connaîtront ainsi jamais la nuit, tandis que les moins bons ne devront en vivre qu’une en pleine nature. C’est mieux pour eux et, encore une fois, plus sécure. »
Le site de Koé, lui, a été abandonné en raison de désaccords internes qui ont vu les propriétaires du domaine quitter le comité d’organisation. Un comité d’organisation, justement, qui s’est en outre épaulé d’un prestataire de service professionnel pour diriger la compétition et assurer la communication de l’événement. L’expérimenté Jean-Baptiste Calais sera ainsi le nouveau directeur de course de l’ultra-trail. Un certain nombre de bénévoles a enfin rejoint l’association, de telle sorte qu’aujourd’hui, celle-ci a pu pourvoir tous les postes stratégiques de sa logistique. « Mais on aura toujours besoin de bras… », appelle Sandra Parent, qui demande également aux éventuels coureurs intéressés de « se pré-inscrire au plus vite sur notre site Internet ; il faut reconnaître que les inscriptions de dernière minute ne facilitent pas notre travail ».
Le tarif d’engagement augmentant au premier août, le message devrait aisément passer !

  L’ultra-trail calédonien 

106,8 kilomètres pour 4 800 mètres de dénivellation positive, en individuel ou en équipes de 2,
Départ le samedi 12 septembre 2009 à 5 heures,
Le GRNC, Grand Raid de Nouvelle-Calédonie, suivra le tracé du GRNC 1, sentier de Grande Randonnée de Nouvelle-Calédonie 1, à partir de Dumbéa (à proximité du barrage) jusqu’à Prony (parking de la Baie de la Somme).
Inscriptions : en individuel, 7 900 francs jusqu’au 1er août, 9 900 francs ensuite ; en équipe, 5 900 francs par personne jusqu’au 1er août, 6 900 francs ensuite.
Plus d’informations sur www.grandraidnc.com

 

Laisser un commentaire