LNC du 03/01/2019 : Un total de 8 190 km courus en 2018 pour Angélique Plaire

0
49
Pas de repos pour les braves. Angélique Plaire a commencé son année 2019 par quelques kilomètres de course du côté de Dumbéa.Photo Facebook Angélique Plaire

Pas de repos pour les braves. Angélique Plaire a commencé son année 2019 par quelques kilomètres de course du côté de Dumbéa.Photo Facebook Angélique Plaire

Trail. De la Calédonie en passant par l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore Madagascar, Angélique Plaire n’aura pas chômé l’an dernier.

Grâce à sa montre, la championne du Grand Prix des Raids du Nord enregistre chaque foulée réalisée. Et en 2018, elle a ainsi parcouru 8 190 km pour 93 850 m de dénivelé positif ! Par jour, cela revient à environ 22 km, soit plus qu’un semi-marathon. « Apparemment c’est beaucoup (rire), moi je le vis bien », ironise la traileuse, qui affectionne particulièrement les longues distances. L’année aura été chargée pour Angélique Plaire, avec notamment une 2e place sur les 21 km du Xterra de Rotorua, en Nouvelle-Zélande, en avril, puis une 1re place à l’UTOP de Madagascar (121 km) en mai, suivies d’une nouvelle victoire sur l’UTNC (112 km). Elle a également terminé sur la 2e marche du podium de la Transcal au côté de Yohan Samanich et David Nenci en juillet, et première de l’Ultra trail de Perth (160 km) en septembre.

Une saison chargée

Et c’est au moins autant de grands rendez-vous qui attendent la coureuse de 29 ans cette saison. Elle débutera le 6 février par le Tarawera Trail de 102 km, en Nouvelle-Zélande, où bon nombre de Calédoniens devraient répondre présent. Outre l’Ultra trail d’Australie en mai et l’UTNC en juin, Angélique Plaire espère également être sur la ligne de départ de l’Utra trail du Mont-Blanc, fin août. « Il y a 2 000 participants, mais on est plus de 5 000 personnes à vouloir y prendre part, du coup les places se jouent sur tirage au sort », explique-t-elle. Sur le Caillou également son programme risque d’être chargé, avec plus de 20 courses à pied figurant au calendrier 2019. Un planning dense qui pourrait bien lui permettre de dépasser les 8 190 km cette saison.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant