LNC du 03/02/2014 : Trail. Trail de Cradle Mountain en Tasmanie

0
86

Une reprise tranquille

 

Ludovic Lanceleur s’est classé troisième du trail de Cradle Mountain. Une mise en jambes pour lui avant que les affaires sérieuses ne recommencent.
 

Ludovic Lanceleur (à droite), ici à l’arrivée de la Transcal 2013 avec ses coéquipiers Nathalie Viratelle (gauche)

et Paulin Anderson, est plus motivé que jamais pour défendre ses titres.

Photo Archives LNC

 

 

La saison de Ludovic Lanceleur est bien lancée. Il s’est classé troisième du trail de Cradle Mountain qui a eu lieu samedi en Tasmanie. Mais il a été victime d’une mésaventure qui lui a coûté la deuxième place. « Juste avant la fin de la course, raconte-t-il, je me suis perdu. Comme rien n’est indiqué, sur une des dernières fourches, j’ai pris le mauvais embranchement et ça m’a fait perdre pas mal de temps ». Alors qu’il était encore bien calé à la seconde place, cette péripétie aura fait le bonheur de son adversaire direct qui en a profité pour lui subtiliser la deuxième marche du podium. Le vainqueur du trail des Cagous est pourtant satisfait de cette troisième place, lui qui a dominé bon nombre d’épreuves l’année dernière.

 

Une étape dans la préparation

 

En revenant sur sa course, il livre cette analyse, « je me sentais dans un bon jour, et je voulais tenter d’obtenir la première place, mais le vainqueur a été en tête dès le départ, ensuite, je ne l’ai pas revu ». Il finit la course de 82 km en 8 h 38, à une demi-heure du vainqueur, même si, durant la course, il n’était qu’à un quart d’heure de celui-ci. Mais cette course n’était qu’une étape dans la préparation de Ludovic Lanceleur, qui se prépare cette année à courir la Diagonale des Fous et, bien sûr, à défendre son titre sur le trail des Cagous. Avant cela, le « traileur » peaufinera son entraînement en se faisant quelques raids « sans objectifs » dans le nord. Plus motivé que jamais, il pense déjà à « la belle bagarre qui l’attend » sur le trail des Cagous avec la présence programmée de Jeremy Ritchey, de la team Salomon. Mais Ludovic Lanceleur pourrait avoir une surprise à réserver aux traileurs locaux. « J’ai invité mon vainqueur du jour à venir courir sur le trail des Cagous. Ça me permettra d’avoir ma revanche sur mes terres. », conclut-il dans un sourire. Un autre sérieux client viendra donc peut-être grossir les rangs des « traileurs » dans le parc de la rivière Bleue en juin.
 

François Benito

Laisser un commentaire