LNC du 03/10/2013 : Trail. 19e Gigawatt, ce dimanche

0
169

Le retour des années folles

 

De 2001 à 2005, la Gigawatt avait connu ses années fastes, faites d’affluences record situées au-delà des 1 400 participants.Un chiffre que l’événement, de fait plus grand rassemblement sportif du Caillou, semble de nouveau prêt à franchir cette année.

Plus de 1 400 “Gigawatteurs” seront attendus au départ du barrage de Yaté, dimanche matin.

Plus de 1 400 “Gigawatteurs” seront attendus au départ du barrage de Yaté, dimanche matin.
Photo Alban Colombel

 

«On reçoit toujours du monde ! » Hier en fin d’après-midi, Patrick Ventura, du bureau Challenge Organisation en charge de la logistique de l’événement, n’en finissait pas d’enregistrer de nouveaux engagements sur cette Gigawatt, 19e du nom. Alors que la période d’inscription vivait ses dernières minutes, l’organisateur sollicité par la société Enercal, créatrice et propriétaire de la course, avançait le chiffre inattendu de « 1 368 bulletins déjà saisis… On dépassera donc certainement les 1 400. » Inattendu ? Oui et non. Oui car depuis 2008, l’événement avait quelque peu perdu de sa popularité, la manifestation s’étant faite à l’idée d’être repassée sous la barre du millier de participants ; non car depuis l’an dernier, un vent de renouveau s’était mis à souffler, l’ouverture d’une quatrième formule, longue de 4 kilomètres et réservée aux 10-13 ans, ayant contribué à retrouver une population à quatre chiffres, en l’occurrence 1 058 engagés.

 

Phénomène. « Mais ce n’est pas cette Giga Jeunes qui explique à elle seule l’énorme fréquentation annoncée. D’ailleurs, à l’heure actuelle, elle ne rassemble que 82 des 1 368 inscriptions, reprend Patrick Ventura. Depuis le début de l’année, nous avons constaté une fréquentation à la hausse de l’ensemble des rendez-vous trail de Calédonie. On n’en connaît pas vraiment la raison mais on sait que le phénomène a été constant. En ce qui concerne la Gigawatt plus précisément, l’édition de dimanche constituera le support de la Course du Général, et quelque 400 militaires du Rimap se sont ainsi engagés. C’est une population que l’on accueille chaque année en masse, mais peut-être pas à ce point… » Si la Gigawatt s’apprête à “chiper” à la Mégarando (rendez-vous VTT) l’étiquette du plus important rassemblement sportif de l’année en termes de fréquentation, elle n’établira malgré tout pas de nouveau record de participation sur l’événement, atteint en 2005 avec 1 824 participants. « Certes, mais je considère ce chiffre obsolète, coupe l’organisateur. Il faut savoir qu’après cette date, la réglementation des compétitions a changé. Le gouvernement a depuis fixé à 14 ans l’âge minimum de participation aux courses de 10 kilomètres et plus. Auparavant, beaucoup d’enfants affluaient sur notre tracé de 10 kilomètres. Ils n’ont ensuite plus eu accès à l’événement, jusqu’à la création de la Giga Jeunes l’an passé. Voilà pourquoi à mon sens, l’affluence que nous enregistrerons dimanche constituera notre nouvelle base de référence, selon le cadre légal actuellement en vigueur. »

 

Santé. Une base de référence qui confirme, en tout cas, l’excellente santé du sport de plein air en Calédonie. En moins d’un mois, les trois regroupements les plus populaires du Caillou auront en effet tous atteint des sommets de fréquentation : plus de 1 200 femmes étaient présentes sur la Nouméenne le 15 septembre dernier (record), 1 321 vététistes ont succombé au charme de la 10e Mégarando une semaine plus tard (record), et la Gigawatt, elle, s’apprête à revivre ses années folles. 

 

Repères

La Gigawatt en bref

Course pédestre par équipes de deux uniquement (trois catégories : hommes, femmes et mixtes) sur trois distances : 10, 20 et 30 km ; le parcours suit le lac de Yaté et la ligne de transport Enercal.
Dimanche 6 octobre : convocation à 7 heures, départ à 8 heures.
Départ du barrage de Yaté ; arrivée des 10 km et des 20 km sur l’axe Nouméa-Yaté ; arrivée des 30 km au Bois du Sud (Ouénarou).
Giga Jeunes. Catégories 10-11 ans et 12-13 ans pour 4 km, sur la fin du tracé des 10 km ; départ aux alentours de 9 heures, après l’arrivée des premiers concurrents des 10 km. Course individuelle.
Remise des prix à partir de 14 heures sur le site d’arrivée des 30 km, à Ouénarou.
Renseignements auprès de Challenge Organisation au 25 35 11.
 

Résultats 2012
10 kilomètres
Messieurs : 1. Sylvain Florio et David Esposito 43’26
Mixte : 1. Isabelle Oblet et Gilles Brouillaud 49’09
Dames : 1. Sylvie Braem et Natacha Canaud 1h14’21

20 kilomètres
Messieurs : 1. Frédéric Letocart et Steeven Gérard 1h37’46
Mixte : 1. Céline Debaene et Antonin Marécaille 1h50’03
Dames : 1. Vanessa Lafarge et Céline Paramelle 2h15’42

30 kilomètres
Messieurs : 1. Jérôme Loups et Laurent Debaene 2h29’40
Mixte : 1. Nathalie Viratelle et Franck Santos 2h56’29
Dames : 1. Françoise Seivert et Simone Andry 4h18’07

Temps de référence *
30 km messieurs : 2h25’05
par Oblet – Planes en 2006
30 km dames : 3h12’42
par Radondy – Fouques en 1999
30 km mixte : 2h48’14
par Chamberland – Esposito en 2011
20 km : 1h23 par Mitride –
Dangio en 2006
10 km : 43’26 par Florio –
Esposito en 2012

(*) : à titre indicatif, le parcours ayant parfois subi de légères modifications.
 

Alban Colombel

Laisser un commentaire