LNC du 05/07/2014 : Trail. Transcalédonienne 2014

0
186

La course en questions

 

La 23e édition du trail le plus prestigieux et le plus ancien du territoire se déroule aujourd’hui et demain sur 68 km autour de la tribu de Koniambo, à Koné. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’un des événements les plus populaires du Caillou.

 

 

  •  
  •  
  • Depuis quand la Transcal existe-t-elle ?

1992. Après le passage du Raid Gauloise en Nouvelle-Calédonie en 1991, deux amis, Jeanne Hosken et Jean-Paul Grangeon, décident d’organiser sur le territoire un événement sportif afin de promouvoir la Calédonie et la santé à travers le sport, sans être sponsorisé par des sociétés commercialisant des produits toxiques. La Transcalédonienne est née.

 

  • Qui organise la Transcalédonienne ?

Un événement d’une telle ampleur demande la participation de très nombreux acteurs. A l’initiative de l’épreuve il y a d’abord, l’association à but non lucratif, Défi santé et ses nombreux bénévoles. Ensuite gravitent autour d’elle, beaucoup de sponsors et de partenaires comme la province Nord par exemple. Enfin la Transcal ne pourrait exister, sans l’accord et la participation des propriétaires terriens, des coutumiers et des habitants des tribus (Koniambo, Atéou, Tiaoué, Noelly) qui accueillent la course.

 

  •  Combien de temps faut-il pour organiser chaque édition ?

Neuf mois. Une durée nécessaire pour contacter les tribus, tracer le parcours, le baliser avant de mettre en place toute la logistique.

 

  • Quelle est la place des questions de santé dans l’organisation de l’épreuve ?

Le slogan « La santé à travers le sport » va bien au-delà des mots. L’association Défi santé et son président Christian Perez font leur possible pour sensibiliser tous les acteurs de l’événement à cet aspect en amont. D’abord à travers des missions pédagogiques auprès des tribus où les questions d’hygiène, de sécurité et de santé sont abordées. Ensuite au niveau de la prévention auprès des participants « On demande évidemment un certificat médical mais aussi que le participant s’entraîne sérieusement. Nous donnons d’ailleurs des conseils en ce sens, que cela soit diététique, physiologique ou matériel. Et bien sûr nous abordons la thématique du dopage. Une page, rédigée par le Dr Bonnet, est d’ailleurs entièrement consacrée à ce sujet dans le livret distribué à chaque participant. Les risques sont réels, le dopage est un fléau omniprésent », confie Christian Perez.

 

  •  Comment la sécurité des participants est-elle assurée ?

Selon les organisateurs, une attention toute particulière est toujours donnée aux conditions de sécurité. Si le risque zéro n’existe pas, les bénévoles tentent de n’omettre aucun détail : des postes de contrôle équipés de défibrillateurs tous les cinq kilomètres, deux hélicoptères, une liaison radio balisent l’ensemble du parcours, le tout avec l’aide de la Croix-Rouge, de la Croix blanche, des pompiers, d’ambulanciers et de militaires du RSMA de Koné.

 

  • Combien de concurrents sont attendus ?

Cette année 704 participants sont inscrits, c’est un peu moins que les 845 trailers de l’édition 2013. Il y a 50 équipes engagées qui viennent du territoire mais aussi du Japon, du Vanuatu, de Nouvelle-Zélande ou encore d’Australie. Il y a au total huit catégories en lice : Mixte, Unisexe (femmes et hommes), Découverte, Seniors, Juniors, Handisport et Sponsors.

 

  •  Qui a remporté la dernière édition ?

La Transcal mixte, l’épreuve reine, a été remportée par le trio (toutes les équipes sont composées de 3 membres) Nathalie Viratelle, Ludovic Lanceleur et Anderson Paulin devant l’équipage composé de Caroline Favier, Oswald Cocheau et Sebastien Guesdon (lire le palmarès ci-contre).

 

  • Des accès sont-ils prévus pour que les spectateurs puissent suivre l’épreuve ?

Les organisateurs ont mis en place plusieurs points de vue réservés aux spectateurs (voir carte dans notre édition d’hier). Aujourd’hui, pour le premier jour de course ils pourront accéder au PC4 situé au niveau de Pweniveo. Demain (dimanche), pas moins de deux accès seront ouverts : l’un à Tiaoué où sera également donné le départ des courses Juniors et sponsors et le second au PC2, auprès de la tribu de Noelly.

1000

Le nombre de repas qui seront préparés par la tribu de Koniambo qui accueille la course. Elle propose également de nombreuses animations.

Repères

Le programme

Aujourd’hui
Le trail est lancé à 6h30 pour une boucle de 37,5 km avec départ et arrivée sur la tribu de Koniambo-Koné.

Demain
Départ à 7h00 pour 30,5 km de boucle, pour un autre parcours sur la même zone.

La liste sur Internet
Vous pouvez consulter sur notre site Internet la liste des coureurs engagés dans les différentes épreuves de cette édition 2014.

Les derniers lauréats
2013 (Oua Tom-La Foa) Touskifau (N. Viratelle, L. Lanceleur et A. Paulin)
2012 (Bopope – Netchaot) Touskifau (N. Viratelle, P. Anderson, L. Lanceleur)
2011 (Gondé – Téné) JLR Import (E. Gilquin, P. Blondo, L. Humeau-Cochou)
2010 (Katrikoin – La Foa) La Banda Momo (L. Conan, G. Bonnace, J.-R. Reb)
2009 (Tchamba – Ouaté) La Licorne (S. Reynaud, F. Letocart et L Friant)
2008 (Unia – La Coulée) Koniambo Nickel (A. Guichet, L. Adielson-Guichet, M. Devillers)
2007 (Hienghène – Voh) La Licorne (S. Reynaud, L. Friant, F. Letocart)…
 

Yoann Cambefort

Laisser un commentaire