LNC du 06/10/2014 : Gigawatt. 1 500 personnes le long du lac de Yaté

0
184

Coup de fête pour les 20 ans

De la poussière rouge et des cailloux, les participants de la 20e édition de la Gigawatt ont tout donné pour terminer leur distance respective. Et au bout, une belle fête du sport dans le Grand Sud entre le barrage de Yaté et les Bois du Sud.

lnc_20141006_gigawatt

Photo Mathieu Ruiz Barraud

1. L’inévitable barrage

Pour les 20 ans de la course, il était impensable de ne pas débuter depuis le barrage du Lac de Yaté, immobile et massif témoin des efforts des coureurs rompus au raid mais aussi des sportifs du dimanche venus en nombre cette année encore.
2. Compétition de bénévoles

Les bénévoles d’Enercal s’en sont donnés à cœur joie sur leurs différents stands. Chacun y est allé de sa petite décoration ou animation pour fêter les 20 ans de leur compétition tout en gardant à l’esprit leur rôle principal : alimenter les coureurs en eau, fruits et autres sucres pour les bénévoles placés aux points de ravitaillement, ou assurer leur suivit pour ceux placés aux points de contrôle.
3. Tous ensemble

Parce qu’il fallait marquer le coup pour les 20 ans de la Gigawatt, les organisateurs avaient prévu un rassemblement des coureurs dans un chiffre 20 géant juste avant le départ de la course. Les plus de 1500 participants se sont donc serrés au bord du lac de Yaté pour fêter dignement cet anniversaire avant le début
des hostilités.
4. Le bisou de la victoire

Suzanne Hirigoyen et son mari Arnaud ont remporté le classement mixte de la Gigawatt. Un résultat attendu pour la championne des Raids du Nord qui termine sa saison de la plus belle des manières alors qu’elle hésitait à venir dans le sud cette année.
5. Père et fils

La Gigawatt permet aussi de courir en famille à l’image d’Éric Gilquin et son fils Liam. Engagés sur 10 km, ils terminent à la 4e place du classement hommes. De coureurs, ils se sont ensuite transformés en spectateurs pour assister à la fin de la compétition.

Laisser un commentaire