LNC du 06/10/2014 : Trail. 20e édition de la Gigawatt

0
185

Messieurs 100 000 volts

La domination a été totale, hier, sur les rives du lac de Yaté, sur les 30 km de la Gigawatt. Le duo Nordine Benfodda/Antoine Planes a écrasé la concurrence pour boucler le parcours en 2 heures 27 minutes devant la paire Oswald Cochereau/Sébastien Guesdon.

lnc_20141006

Nordine Benfodda( àgauche) s’impose sept ans après sa dernière et seule victoire à Yaté.
La dernière victoire d’Antoine Planes remonte, elle, à 2009.

Photo Mathieu Ruiz Barraud

C’est comme si la foudre s’était abattue sur les plus de 1 500 participants de la 20e Gigawatt. Impitoyable et méthodique, le tandem Nordine Benfodda/Antoine Planes n’aura laissé que des miettes aux autres coureurs. Dès la sortie du barrage de Yaté, point incontournable qui marque le début de la course, le duo de l’AC Païta se place aux avant-postes et évite la cohue générale du ventre mou du peloton, coincé dans le goulot d’étranglement que représente alors l’édifice. « On a gagné en vieux briscards s’amuse Nordine Benfodda, encore très frais, 30 km plus loin, à l’arrivée située au cœur du parc des Bois du Sud. On savait que sur les premiers kilomètres, il n’y avait pas de difficultés, on a donc pris le parti de ne pas aller trop vite et d’en garder sous le pied pour les vingt derniers kilomètres où les difficultés étaient plus nombreuses. » Mais le binôme victorieux est tout de même le premier à passer la ligne d’arrivée des 10 km. Loin devant les vainqueurs de la distance, Hugo Dewis et Marvin Tardivon qui bouclent le parcours en 44 minutes.

 

Ecart. La première difficulté n’est ensuite qu’une formalité pour Benfodda/Planes. Le long des pylônes des lignes à haute tension, ils commencent alors à sérieusement creuser l’écart avec le seul duo qui, jusque-là, avait tant bien que mal suivi le rythme : la paire Oswald Cochereau/Sébastien Guesdon. « C’était un jour sans, avoue sans concession Oswald Cochereau. Dès le départ de la course, j’ai senti que je n’étais pas bien et cela s’est confirmé au fur et à mesure de la compétition. Des déceptions comme celle-là, c’est différent de celle que j’ai pu avoir en solo. Là, je suis d’autant plus déçu que Sébastien (Guesdon, NDLR) avait les moyens de faire mieux. » Et c’est vrai que le jeune coureur de Païta a fait un vrai travail de mule en tirant littéralement son coéquipier dans les moments les plus difficiles. Mais devant, ce sont les éclairs qui s’abattent sur les rives du lac de Yaté. Les kilomètres semblent être des hectomètres pour le duo de tête qui passe le point des 20 km seul devant et encore une fois bien loin du duo qui s’impose sur la distance. David Triquet et Julien Daniou qui terminent leur parcours en 1 heure 40 minutes et laissent partir les derniers coureurs vers les Bois du Sud pour boucler les 30 km de la Gigawatt.

 

Evidence. Et justement, les spectateurs qui se sont entassés sur le bord des routes et tout particulièrement à l’arrivée ont eu du mal à feindre la surprise 2 heures 27 minutes après le départ. Sous un ciel couvert et un temps lourd, l’équipe Benfodda/Planes apparaît au loin : une image qui semble d’une évidence folle malgré la performance que viennent de réaliser les deux hommes. « C’est une arrivée pleine d’émotion réalise Antoine Planes c’est ma quatrième victoire (2006, 2008, 2009 et 2004, NDLR) ici et c’est toujours aussi fort. » A 52 ans, le coureur de l’AC Païta égale donc le record de victoires détenu par Eric Becker (1995, 1996, 1997 et 2005). De quoi permettre de boucler au mieux la saison des grands raids.

Repères

4 km
1. Tom Lacrose en 19 min 11 sec
2. Loan Richard en 19 min 12 sec
3. Elise Kaemo en 20 min 23 sec

10 km
1. Hugo Dewis/Marvin Tardivon en 44 min 08 sec
2. David Beaumont Sylvain Florio en 44 min 29 sec
3. Antoine Barbelette Adrien Galan en 45 min 43 sec

20 km
1. David Triquet/Julien Daniou en 1 h 40 min 10 sec
2. Joffrey Poluga/Hervé Serre en 1 h 43 min 45 sec
3. Fabien Riguet/Jérémy Schilt en 1 h 47 min 14

30 km
1. Nordine Benfodda/Antoine Planes en 2 h 27 min 27 sec
2. Oswald Cochereau/Sébastien Guesdon en 2 h 29 min 43 sec
3. Stéphane Bur/Christophe Loubriat en 2 h 42 min 39 sec

1 516

Soit le nombre de coureurs qui ont participé à la Gigawatt toutes distances confondues (4, 10, 20 et 30 km). C’est la plus grande fréquentation de l’événement depuis 2005 et l’année du record de participants (1 824).

Laisser un commentaire