LNC du 08/05/2009 : Le rodage est terminé

0
187

LNC du 08/05/2009 : Le rodage est terminé

 

Le mois dernier, un tout nouveau raid voyait le jour, celui de la Vallée de Koé. Celui-ci précédait le premier ultra-trail du territoire, le 11 septembre prochain, dont l’arrivée se jouera également sur le site dumbéen. Ses organisateurs participaient à la logistique de ce premier rendez-vous. Rassurés, ils font le point sur les travaux en cours.

Dès son année d’introduction dans le circuit des raids calédoniens, le Grand Raid de Nouvelle-Calédonie, cet ultra-trail de 106 kilomètres reliant Prony à Dumbéa, est dans toutes les têtes. Normal, jamais un challenge de cette envergure kilométrique n’avait été proposé sur le Caillou. Certains en ont même fait leur objectif principal de la saison. La plupart d’entre eux étaient alors présents le 5 avril, à l’occasion du raid de la Vallée de Koé, site d’arrivée de l’ultra-trail. Ils composaient un peloton de 180 partants, « soit à peu près la même affluence que celle que nous aurons à gérer en septembre, confie Sandra Parent, organisatrice du Grand Raid et impliquée dans la mise en place de la course d’avril. Avec les relais, on fixera sans doute un plafond d’engagés autour de 200. »
Un contexte idéal pour tirer des conclusions réalistes sur le travail accompli… et restant à accomplir pour le 11 septembre, jour du grand départ. « La problématique de la signalisation du GR1 reste à peaufiner (le Grand Raid suivra le sentier de grande randonnée en cours de réalisation), notamment en utilisant du balisage phosphorescent pour les portions que les concurrents auront à traverser de nuit. Et il nous faut encore recruter quelques bénévoles pour l’exécution logistique, voire pour proposer le service le plus complet possible, avec des massages, etc. Mais nous sommes dans les temps et avons conscience du fait que cette première année d’organisation sera la plus chargée. Il n’y aura pas autant de travail sur les éditions suivantes. »

« Déjà une cinquantaine d’inscrits… C’est plus que prévu ! »

La Vallée de Koé a donc constitué un test grandeur nature pour l’association, qui retient « la satisfaction des concurrents de ce premier rendez-vous, qui ont apprécié l’aspect nouveau et particulièrement technique du tracé ; un vrai parcours de raid. Côté sportif, on a le sentiment d’avoir répondu aux attentes ».
Le nombre de pré-inscriptions enregistrées sur le site Internet de l’événement laisse d’ailleurs à penser la même chose. « Il y a déjà une cinquantaine d’inscrits… C’est plus que prévu à cette période de l’année, continue l’organisatrice. On est en outre très satisfait du nombre d’engagés chez les vétérans 2 et 3 ainsi que chez les féminines. Les sorties de repérage que nous proposons régulièrement à ceux qui se sont inscrits à notre newsletter ont peut-être joué un rôle dans ce sens : bon nombre des participants y viennent pour se jauger et trouver leur repère… Ils se rassurent avant de se lancer ! »
Ils se lanceront d’ailleurs aux côtés de quatre ténors mondiaux de la discipline, invités par l’organisation… Karim Mosta, parrain de la manifestation sera ainsi concurrencé par Mohamed Ahansal, qui a remporté le dernier marathon des sables, Dachhiri Dawa et Widdy Greggo, tous deux vainqueurs de divers ultra-trails sur le globe…

Pour en savoir plus : www.grandraidnc.com

Laisser un commentaire