LNC du 10/01/2013 : Orientation. Les Oceania sont en cours

0
189

Devaud est prêt

Alors que les Oceania sont en cours à Wellington, le champion de Calédonie Laurent Devaud s’y présente affûté d’une préparation spécifique de quatre courses réalisées en Nouvelle-Zélande, avant le lancement de cette échéance continentale.

Laurent Devaud vise le titre océanien de moyenne distance chez les 40-44 ans.

Laurent Devaud vise le titre océanien de moyenne distance chez les 40-44 ans.

 

La « start list » de ces Oceania a de quoi faire peur. Lauréat continental voici quatre ans, l’octuple champion territorial Laurent Devaud connaît déjà l’identité des orienteurs qui seront ses rivaux à Wellington (Nouvelle-Zélande), siège des championnats océaniens. L’Australien Éric Morris (troisième de la longue distance chez les élites en 2009 et sixième du sprint) est indéniablement le favori logique dans la catégorie d’âge du Cagou, celle des 40-44 ans.

 

Concurrence. Mais malgré une concurrence plus élevée qu’attendue, Devaud ne renonce pas à son objectif de retrouver les cimes océaniennes, l’athlète ayant signé une préparation riche de quatre compétitions de haut niveau, toujours sur l’île du Nord néo-zélandaise. « Ces quatre jours de préparation m’ont permis de me rassurer sur ma condition physique et de progresser encore en technique sur des cartes difficiles et des parcours assez longs », observait-il d’ailleurs avant le lancement des Oceania, en début de semaine.

Quatre jours durant lesquels l’orienteur – qui est d’ailleurs loin d’être l’unique Cagou engagé sur ces Oceania – a alterné le bon et le moins bon. Le sprint de quatre kilomètres qui lançait sa préparation a ainsi été plutôt une réussite pour le Calédonien : « Le chrono a été bon, ma foulée également. Je me suis plutôt bien orienté en ne perdant que 200 mètres sur le tracé idéal ». D’où un joli classement : 19e sur 74 en catégorie élite, mais seulement une troisième place chez les plus de 40 ans, alors que Devaud peut ambitionner un meilleur rang sur le sprint de sa catégorie d’âge, cette semaine. Le premier de sa tranche d’âge y était l’inévitable Éric Morris, tandis que le second ne devrait pas être un concurrent aux Oceania. La médaille reste donc jouable… Lors de sa seconde course, et malgré un bon départ, Devaud a tout bonnement « signé ma pire course depuis plus de deux ans ». Sur la deuxième moitié du tracé, l’homme a en effet enchaîné les fautes pour finalement terminer 17e sur 27.

 

Confiance. Mais Devaud s’est rassuré sur la course de moyenne distance proposée dans la foulée. Aux côtés d’athlètes internationaux également en préparation – pour les épreuves élite, eux – le Calédonien a signé un chrono inférieur de quarante minutes à l’exercice de la veille, sur une course au profil pourtant similaire. Son dernier test de préparation, enfin, l’a vu affronter en catégorie open des membres d’équipes nationales venues participer à la coupe du monde prévue quelques jours plus tard… Sur un parcours plus technique, Devaud s’est dit « satisfait du chrono », et se présente donc en confiance sur les Oceania.

Laisser un commentaire