LNC du 10/08/2015 : Trail. Raid de Koumac

0
154

Santos piège Cochereau

 

Alors qu’on ne l’attendait pas sur la première place du podium au raid de Koumac samedi, Franck Santos, le challenger, a déjoué tous les pronostics. Il s’impose sur le grand favori Oswald Cochereau, quasiment invincible cette saison, de plus de deux minutes sur la ligne d’arrivée.

Christophe Castille a été le grand animateur du raid de Koumac, qui est la cinquième manche du Grand Prix des raids de la province Nord.

Christophe Castille a été le grand animateur du raid de Koumac, qui est la cinquième manche du Grand Prix des raids de la province Nord.

Photo I. C.

« J’avais de bonnes jambes, j’étais devant, ça m’a donné un moral d’acier, quand j’ai placé mon attaque, Oswald a coincé un peu. » Dans un grand sourire, Franck Santos raconte le moment clé de la course. Celui où Oswald Cochereau, qui avait presque oublié le sens du mot défaite cette saison est subitement revenu sur terre en s’inclinant au raid de Koumac samedi.

Sur les 18 kilomètres et ses 900 mètres de dénivelé positif, alors qu’il assume le rôle de favori, Oswald Cochereau s’est fait surprendre. Placés en tête de course dès le début de la compétition, les deux hommes creusent rapidement l’écart avec le reste du peloton. Ils forment alors un petit groupe d’échappés avec un troisième compagnon, Christophe Castille.

 

Estocade. « J’ai eu un départ de course un peu dur, je n’avais pas trop de jambes au début et puis ça a accéléré, raconte Franck Santos. Christophe Castille a maintenu un bon rythme devant et a donné le tempo. Et puis il a commencé à lâcher. » C’est le moment que choisissent précisément Oswald Cochereau et Franck Santos pour accélérer.

Dans l’avant-dernière ascension, ce dernier en profite pour porter la fameuse estocade, fatale au leader du Grand Prix des Raids de la province Nord. Beau joueur, il n’hésite pas à reconnaître la victoire de Franck Santos. « Il a durci la course, il a attaqué fort, j’ai réussi à revenir au train, analyse Oswald Cochereau. Et puis les derniers kilomètres là où il fallait être très costaud, j’ai lâché un petit peu. La forme était moins là, la fatigue s’est fait ressentir. » Sur le parcours technique de Koumac, avec son alternance de passage en forêt et de montées vers les lignes de crêtes, Oswald Cochereau n’a toutefois pas tout perdu. L’homme fort du trail calédonien conforte avec cette deuxième place son leadership au classement général des Grands raids du Nord.

 

Ecart. Du côté des féminines, Axelle Nardoux a fait sa course en solo aucunement inquiétée par une autre concurrente. C’est donc très logiquement qu’elle franchit en tête la ligne d’arrivée. « Je suis partie très fort pour creuser un écart assez conséquent pour être sûre de garder ma première place, explique la traileuse. Je me suis ensuite un peu relâchée mais j’ai réussi à relancer sur la fin. » Un relâchement qui ne l’a pas empêché de continuer à occuper la tête du classement général.

Un classement qu’elle devra défendre, tout comme Oswald Cochereau à l’occasion de la sixième étape des Grands Raids du Nord. Cette manche se déroulera le 19 septembre à Kaala-Gomen.

Maintenant qu’Oswald Cochereau a montré les premiers signes de défaillance cette saison, une autre surprise pourrait être à la clé sur un parcours encore plus exigeant.

 

Classements du grand raid

Hommes

 

1. Santos Franck 1:58:12

2. Cochereau Oswald 2:00:56

3. Castille Christophe 2:06:35

4. Toumen David 2:09:33

5. Guillaume Pascal Jean 2:12:14

6. Allard Pierre 2:13:45

7. Le Gallic Florian 2:15:16

8. Ecoiffier Dominique 2:19:26

9. Soleirol Maxime 2:20:29

10. Boyer-Resses Florian 2:22:04

11. Mahamoud Brahima 2:23:08

12. Lelievre Warren 2:23:32

13. Louapre Alexis 2:23:44

14. Dalla Pietra Matthieu 2:23:51

15. Panizzi Orion 2:23:57

 

Femmes

 

1. Nardoux Axelle 2:34:53

2. Boudier Mélanie 2:42:09

3. Menec Enora 2:47:27

4. Wiedemann Yvonne 2:50:36

5. Moinet Fanny 2:53:24

6. Fong Rachel 2:54:19

7. Maillon Charlotte 2:56:51

8. Lerat Chloé 2:56:51

9. Logie Karine 2:59:03

10. Neff Anastasia 3:02:26

11. Bregeon Cecile 3:03:32

12. Seivert Françoise 3:07:20

13. Drain Coline 3:07:52

14. Médéric Brigitte 3:08:27

15. Soubrier Elisabeth 3:12:00

 

 

 

A Koumac, Ivan Cotignola, (avec F. B.)

Laisser un commentaire