LNC du 12/07/2012 : Raid de Pouembout 2012

0
490

Attendus au tournant

 

Étincelants voici deux semaines sur la Transcalédonienne, Ludovic Lanceleur, Anderson Paulin et Nathalie Viratelle étrenneront une nouvelle étiquette, demain matin sur le trail de Ouaté. Attendus au tournant, la pression sera sur leurs épaules.

Ludovic Lanceleur (premier plan), Nathalie Viratelle et Anderson Paulin auront l'obligation de bien figurer, samedi matin à Ouaté.

Ludovic Lanceleur (premier plan), Nathalie Viratelle et Anderson Paulin auront
l’obligation de bien figurer, samedi matin à Ouaté.

 

Fini le confort de l’anonymat. Victorieuse le 1er juillet de la Transcalédonienne, Nathalie Viratelle a tourné la page de deux années de coupure pour retrouver sa place parmi les meilleures traileuses du territoire. Reste tout de même une dernière marche à gravir : celle d’une victoire en individuel, inévitable pour définitivement signer son retour au premier plan et confirmer son succès du début du mois, en équipe de trois.

 

Atouts. Pouembout et son trail de demain matin, en tribu de Ouaté, pourrait constituer la bonne opportunité. Entraînée, motivée, et en confiance, Nathalie Viratelle pourra compter sur bon nombre d’atouts pour arriver à ses fins. L’atout de la revanche à prendre, lui, sera sans nul doute propriété de Véronique Chamberland. Avant cette satanée Transcal’ qui la fuit depuis deux ans, la Québequoise aurait sans doute porté seule l’étiquette de favorite de la matinée. Elle doit désormais la partager ; à elle d’en faire fi pour demeurer la référence féminine des courses individuelles.

Ludovic Lanceleur, lui, doit continuer d’être l’homme à battre du circuit. Remis de ses efforts transcalédoniens, le leader du Grand Prix devra attaquer d’entrée, demain matin. Au menu du jour en effet, une ascension continue de huit kilomètres servie dès l’apéritif sur laquelle le champion devra creuser l’écart : « Les montées, c’est mon truc. C’est sur ce type d’effort qu’il me faut durcir la course pour éviter de me retrouver en concurrence sur des phases que j’affectionne moins, telles que les descentes et les arrivées groupées, où je suis assuré d’être battu… »

 

Complicité. Battu, mais par qui ? Et pourquoi pas par celui qui l’a tant aidé à dompter les sentiers de Netchaot, voici deux semaines ? Car Anderson Paulin, n’oublie pas qu’à Ponérihouen, siège de la première étape du Grand Prix, il avait été le seul à pouvoir inquiéter Lanceleur. D’où d’ailleurs la naissance d’une complicité entre les deux hommes qui avait abouti, quelques jours plus tard, à la décision de s’associer sur la Transcal’. Noyé dans les profondeurs du classement suite à son forfait sur le trail de Koumac (deuxième manche du Grand Prix), Paulin n’en reste pas moins une perpétuelle menace que Ludovic Lanceleur ne sera pas seul à prendre en compte… Ses poursuivants au classement, Laurent Debaene, Yohan Samanich et Thomas Testet, savent désormais, eux aussi, que la deuxième place du traileur dumbéen, à Ponérihouen, n’était pas un fait isolé.

 

Trail de Ouaté, samedi à Pouembout : trail de 18 km (920 m D+), départ à 7h30 ; mini trail de 11 km (550 m D+), départ à 8 heures.

Les classements après deux manches

Dames

Juniors

1. Aliénor Martin-Peridier 200, 2. Lia Devillers 198.

Seniors

1. Véronique Chamberland 400, 2. Valérie Bon, Céline Debaene et Nathalie Viratelle 392, 5. Claire Chalvet 378, 6. Carmen Clause 354, 7. Tina Malisan et Nathalie Rague 353, 9. Angélique Chansigaud 350, 10. Sandra De Marchi 339…

Vétérans

1. Brigitte Nicoli 394, 2. Françoise Meunier et Françoise Seivert 386…

Messieurs

Juniors

1. Antonin Marécaille 398, 2. Jad Naouna et Matthieu Patritti 394…

Seniors

1. Ludovic Lanceleur 400, 2. Laurent Debaene 392, 3. Yohan Samanich 386, 4. Thomas Testet 384, 5. Nicolas Vitalis 376, 6. Paolo Biondo et David Toumen 374, 8. Jimmy Aouta 372, 9. Orion Panizzi 365, 10. Stéphane Richard 362…

Vétérans

1. Eric Gilquin 400, 2. Jorik Terrier 390, 3. Jorge Filipe 382…

A.C.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here