Home Coupures de Presse Les Nouvelles Calédoniennes LNC du 14/02/2020 : L’heure de la rentrée a sonné

LNC du 14/02/2020 : L’heure de la rentrée a sonné

0
LNC du 14/02/2020 : L’heure de la rentrée a sonné
Guillaume Boccas avait gagné sous la pluie l’an passé. Il ne sera pas là demain, il est reparti en Métropole. Photo A.F.
Guillaume Boccas avait gagné sous la pluie l’an passé. Il ne sera pas là demain, il est reparti en Métropole. Photo A.F.TRAIL.

Pour la 2e année consécutive, les traileurs du Caillou ont rendez-vous à Boulari demain matin pour le coup d’envoi de la saison. Quelque 250 personnes sont espérées au total sur les trois distances.

Le rendez-vous est pris avant le retour sur les bancs des écoles, des collèges et des lycées. Pour la 2e année consécutive, l’association Ultra Trail de Nouvelle-Calédonie (UTNC) met en place une course à Boulari. « Quand on a voulu créer un trail l’année dernière, on s’est heurté au calendrier. Entre les triathlons, les trails, les Grands Raids du Nord, il n’y avait plus de place », confie Dominique Ecoiffier, l’organisateur de l’événement, qui veut ainsi marquer le coup avant « la rentrée scolaire et sportive ».

Mais la préparation ne fut pas de tout repos pour l’équipe, qui a dû faire face à certains refus lors du tracé de la course. « L’année dernière, tout le monde était partant mais là, deux propriétaires ont refusé de nous laisser passer sur leurs terres, confie-t-il. On a eu les réponses définitives il y a seulement deux semaines, c’était compliqué mais on ne voulait vraiment pas annuler. »

De 7,5 à 22,5 kilomètres

De quoi chambouler le programme initial, alors les organisateurs ont dû « rebondir et trouver une autre formule »« C’est vraiment un concept différent des courses habituelles, puisque les traileurs vont ainsi faire des boucles », poursuit-il. Une boucle pour le 7,5 kilomètres, deux boucles pour le 15 kilomètres et donc trois boucles pour le 22,5 kilomètres.

Car le parcours n’est pas la seule nouveauté de cette 2e édition. Pour répondre aux « attentes de certains participants », l’UTNC a en effet mis en place une 3e distance cette année. Plus courte, elle permet à des familles ou des sportifs en herbe d’également prendre part à la fête. « On avait eu de nombreuses demandes, on a donc fait en sorte de satisfaire le plus de monde possible », glisse Dominique Ecoiffier.

Malgré tout, les difficultés seront belles et bien au rendez-vous de ce premier événement de l’année, alors qu’environ « un tiers » de la course se déroulera sur route. « Il n’y a pas beaucoup de plats et très peu de portions où on peut se reposer, confie l’organisateur. Pour une course de début de saison, elle est clairement difficile et cela pourrait poser problème à certains athlètes en phase de reprise. »

Une météo plus clémente

Si 285 athlètes avaient répondu présent l’année dernière, dont Guillaume Boccas et Axelle Nardoux, les deux vainqueurs dans leur catégorie, le nombre de participants devrait être légèrement inférieur cette année. « Mercredi, on avait quelque 180 coureurs inscrits. Avec cette nouvelle formule, si on est à 250 coureurs, on s’en sortira très bien au final », assure Dominique Ecoiffier, alors que certaines têtes d’affiche du trail calédonien, comme Leslie Nowicki ou Angélique Plaire par exemple, ne seront pas sur la ligne de départ. Marie-Cécile Cavell, elle, devrait être de la partie. « J’ai eu peur de ne pas pouvoir aller au bout, donc je suis forcément satisfait à l’heure actuelle », assure Dominique Ecoiffier. Une chose est sûre, la météo devrait être plus clémente.

« L’année dernière, la pré-alerte cyclonique avait été déclenchée le vendredi, la veille de la course. Là, cette année, à côté c’est clairement de la rigolade… Le cyclone Uesi est passé et le soleil devrait revenir petit à petit d’ici samedi. » Voilà au moins une bonne nouvelle !

Repères

En solo ou en duo

Comme l’année dernière, la course peut être effectuée seul ou à deux. Les tarifs varient ainsi en fonction :

  • 7,5 km (ind.) : 1 500 fr.
  • 15 km (ind.) : 2 500 fr.
  • 15 km (équipe) : 4 000 fr.
  • 22,5 km (ind.) : 3 500 fr.
  • 22,5 km (équipe) : 6 000 fr.

Inscriptions possibles sur place

Si les inscriptions s’achevaient officiellement hier, les personnes désirant participer à la course pourront également le faire sur place en déboursant 500 francs supplémentaires par rapport aux tarifs annoncés. Un certificat médical de moins d’un an ou une licence (athlétisme ou triathlon) devra être présenté.

Emargement à partir de 6 heures

Si le départ de la course sera officiellement donné à 7 heures, les coureurs ont rendez-vous à partir de 6 heures au stade de Boulari afin de procéder aux émargements.

Deux voyages à remporter

Quatre billets d’avion sont à gagner : deux pour Brisbane et deux pour Port-Vila. Un tirage au sort sera effectué afin de déterminer les grands gagnants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

X