Un Mont-Dore à gravir (LNC du 14/03/2009)

0
155

LNC du 14/03/2009 : Un Mont-Dore à gravir

La course en montagne du Mont-Dore, support du championnat territorial de la discipline, se disputera demain, à 7h30, au col de Plum. Traditionnellement première course hors stade de la saison, l’épreuve devrait compter sur un peloton relativement conséquent, certains raideurs en manque de trek y participant également.

Antoine Planes, Laurence Conan. Tel était le palmarès 2008 du championnat territorial de course en montagne, justement nommé le « Mont-Dore ». Cette année, le lauréat masculin a d’ores et déjà confirmé son inscription à une épreuve dont il redoute l’aspect tactique : « contrairement à la Gigawatt, qui se court également sur un parcours roulant mais qui propose une alternance de reliefs, « le Mont-Dore » est une longue ascension de cinq kilomètres suivie d’une descente sur le même trajet. Cela implique une gestion de course particulière, selon les concurrents présents. C’est délicat de se fixer une stratégie avant d’avoir identifié les hommes à battre de la journée, selon qu’ils soient plutôt grimpeurs ou plutôt descendeurs, notamment. Pour ma part, la deuxième partie sera plus à mon avantage ; il me faudra donc limiter la casse dans l’ascension, en ne laissant qu’une poignée de secondes d’avance aux spécialistes ». Un parfait résumé de la course et de ses problématiques qui font relativiser Antoine Planes sur son inévitable statut de favori pour l’édition 2009 : « j’ai de bonnes sensations actuellement et bien sûr, je vise la meilleure place possible, mais les conditions du Jour J peuvent changer beaucoup de choses… ».

Des raideurs, mais peu de féminines au départ

Autour de lui, les organisateurs de l’ASPTT attendent un peloton d’environ 75 personnes (où Jean-Judes Acadine, Eric Gilquin et Paolo Biondo compteront parmi les têtes d’affiche), un peloton d’ailleurs à forte dominante masculine. Une dizaine de féminines seulement participe en effet chaque année à l’ascension du col de Plum. Dommage, d’autant plus que l’épreuve apparaît comme un excellent substitut aux raids, qui récoltent un ratio hommes / femmes plus équilibré, et dont la saison n’est pas encore lancée. Certains raideurs ont ainsi déjà annoncé leur participation au « Mont-Dore » ; on espère alors qu’Anne Leroy ou encore Odile Huon, parmi les noms à suivre de près pour le classement dames, auront la bonne surprise d’avoir à affronter également des concurrentes habituées des diverses épreuves de pleine nature du Caillou.

 

  Informations pratiques 

La course : Un aller – retour long de 8250 mètres pour les femmes et les juniors garçons (365 mètres de dénivellation), et de 10 930 mètres pour les seniors hommes (480 mètres de dénivellation). Départ à 7h30, en bas du chemin de l’antenne, en face de l’usine des Eaux du Mont-Dore.
Le palmarès 2008 :
Dames : 1. Conan Laurence en 43 minutes et 36 secondes, 2. Leroy Anne en 45’54, 3. Reynaud Stéphanie en 47’19.
Messieurs : 1. Planes Antoine en 48 minutes et 22 secondes, 2. Vialade Frédéric en 49’12, 3. Biga Denis en 49’37.
Le public : Course ouverte à tous à partir de la catégorie juniors (1991).
Les inscriptions : 1 500 francs au magasin La Licorne ou auprès de l’organisateur, par fax au 25 42 81 ou par mail : berthet@lagoon.nc, jusqu’à aujourd’hui, 11h30 (ou sur place pour 2 000 francs). Certificat médical obligatoire pour les non licenciés en athlétisme ou triathlon.
Pour tout renseignement : le 87 04 09 ou le 25 42 81.

Laisser un commentaire