Sillon Vert: Favier et Bonnace sans trembler (LNC du 14/06/2010)

0
276

LNC du 14/06/2010 : Sillon Vert: Favier et Bonnace sans trembler

Caroline Favier et Gaël Bonnace ont remporté, hier à Prony, le Sillon Vert version 2010, auquel plus de trois cents trailers ont pris part. Une affluence rondelette qui n’a, semble-t-il, pas suffi pour inquiéter les deux champions, devenus très rapidement intouchables sur un parcours relativement plat de 22 kilomètres.

Cinquième en 2002, deuxième en 2008, Gaël Bonnace en avait assez des places d’honneur. Pour sa troisième participation au Sillon Vert, le spécialiste du deux-roues, tout récent vainqueur de la coupe du comité cycliste de cross-country, a donc franchi un palier, hier, en remportant la onzième édition de l’épreuve, la première à se disputer sur une seule matinée de course.
Un succès qui n’était pourtant pas couru d’avance. Sur un tracé relativement plat (22 kilomètres pour 400 mètres de dénivellation positive), le coureur sur route Frédéric Vialade jouissait en effet du profil idéal pour prétendre à la première marche du podium. Très vite d’ailleurs, les deux hommes se retrouvaient en tête, Poalo Biondo accusant rapidement quelques dizaines de mètres de retard, sans toutefois compromettre sa troisième place finale.
Et tandis que Bonnace profitait d’une des rares ascensions pour distancer son concurrent dès le huitième kilomètre, Vialade, lui, quelques encablures plus tard, allait s’égarer sur un mauvais sentier. Les deux minutes perdues allaient bien sûr lui être fatales, d’autant que par la suite, Gaël Bonnace n’aura de cesse d’accroître son avance : il en terminera douze minutes plus tôt que ses rivaux… Jolie leçon, surtout de la part d’un homme que l’on ne voyait que pour la deuxième fois au départ d’une course pédestre, cette année (victorieux du Dogny, fin mai).

Deux trails cette saison et déjà deux victoires pour Gaël Bonnace.

Encore moins de suspense, côté féminin. Comme à chaque fois que Caroline Favier figure au départ de l’épreuve, finalement. Une fois encore, la professeur de fitness est partie devant, pour ne jamais faillir. À aucun moment d’ailleurs, Leslie Nowicki, sa dauphine, n’a prétendu rivaliser. Cette dernière s’est contentée de soigner sa deuxième place, peaufinant au passage un palmarès déjà bien copieux pour cette saison : deuxième du Dogny et vainqueur du Raid de l’Espoir, à chaque fois en équipe mixte.
La troisième place, en revanche, aura été bien plus disputée. Le mot de la fin revenait à Odile Huon qui, sur les trois derniers kilomètres, allait user de ses qualités de coureuse sur route pour semer définitivement Laurence Conan, avec qui la sociétaire de l’ASPTT aura proposé un régulier chassé-croisé sur la majeure partie du parcours.
Prochain rendez-vous trail : Koumac, samedi. Viendra ensuite la Transcalédonienne, les 3 et 4 juillet, sur laquelle s’aligneront tous les occupants des podiums messieurs et dames de ce « Sillon » 2010, à l’exception de Frédéric Vialade, pour qui la course d’hier était peut-être bien sa dernière sur le Caillou…

Alban Colombel

 

Les top 5 du grand parcours

Dames
1. Favier Caroline 2h27’35, 2. Nowicki Leslie 2h33’16, 3. Huon Odile 2h35’35, 4. Le Flecher Dominique 2h35’47, 5. Conan Laurence 2h36’38…
Messieurs
1. Bonnace Gaël 1h53’56, 2. Vialade Frédéric 2h06’02, 3. Biondo Paolo 2h09’46, 4. Toumen David 2h11’14, 5. Reb Jean-René 2h11’23…

 


 

Les échos de Prony

330 engagés
Ils étaient 215 à s’être inscrits sur le grand parcours, et 115 sur le petit. Une affluence très satisfaisante pour le CE de la SLN, organisateur de l’événement, qui a vu son rendez-vous dépasser à nouveau la barre des trois cents partants. Du jamais atteint depuis 2005.

Le personnel gonfle les rangs
La manifestation, dont l’un des objectifs est de renforcer la cohésion interne au sein du personnel SLN, comptait 45 salariés de la société au départ des deux courses. Gilles Dubois, un habitué des trails du Nord, a été le premier des 26 collègues engagés sur le grand parcours à franchir la ligne d’arrivée.

Une équipe Transcal’ dans le top 5
C’est de plus en plus certain, Gaël Bonnace, vainqueur du jour, Jean-René Reb, cinquième, et Laurence Conan, cinquième féminine, composeront une équipe redoutable, dans trois semaines, au départ de la Transcalédonienne.

Des transcalédoniens se dévoilent
La lauréate du « Sillon », Caroline Favier, devrait participer au rendez-vous trail de début juillet en tant qu’accompagnatrice d’une des équipes de personnes handicapées engagées. Paolo Biondo, troisième hier, formera, en compagnie de Franck Santos et de David Esposito, l’équipe favorite de la catégorie masculine. Odile Huon, également troisième hier, aura le même statut à assumer chez les féminines, aux côtés de Carole Dutaut-Keravec et Véronique Chambelland. Leslie Nowicki, enfin, retrouvera son partenaire du Raid de l’Espoir, Ludovic Furcy, pour former le socle d’une des formations qui sera à suivre de prêt dans la catégorie reine.

 


Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant