LNC du 14/08/2017 : Lanceleur et Nardoux en patrons

0
149
Ludovic Lanceleur a remporté samedi l’étape de Hienghène du Grand Prix des raids de la province Nord, parcourant 17,6 km en 1 h 58’23. Axelle Nardoux a terminé première féminine en 2 h 27’46. En ajoutant le parcours de 7,1 km, ils étaient 460 concurrents.

Ludovic Lanceleur et Axelle Nardoux : une même joie à l’arrivée, samedi matin.
Ludovic Lanceleur et Axelle Nardoux : une même joie à l’arrivée, samedi matin. Photos Christian Oghino

La tribu de Wérap a connu une certaine effervescence, samedi, avec la tenue de la 5e des 6 étapes du Grand Prix des raids de la province Nord. Après Kouaoua en avril, Voh en mai, Canala en juin, Gomen en juillet, et avant Houaïlou le 9 septembre, les traileurs ont donc passé un peu de temps à Hienghène. Si certains ont rejoint les hôtels du coin, nombreux sont ceux à avoir passé la nuit de vendredi sous la tente.

Ainsi, pour le grand chef de Hienghène, Théodule Bouarate, « ça représente beaucoup pour Wérap. C’est rare que nous accueillons des manifestations comme ça. Les gens ici sont très heureux, ils ont eu un mois pour préparer cet événement, donc ils sont très heureux d’accueillir tous ces gens. »

 

Repas collectif

Samedi, en fin de matinée, ils étaient 187 à l’arrivée du Grand raid (17,6 kilomètres) et 273 à celle du Moyen raid (7,1 kilomètres). En tout, les organisateurs ont dénombré 520 personnes inscrites aux repas, les femmes de Wérape ayant brillamment relevé le défi car il a fallu également compter sur des inscriptions de dernière minute. Vingt-cinq bougnas, poulets, bami, salade de légumes, salade de fruit et bien d’autres plats encore ont régalé les participants, qui se sont installés près des tentes en attendant la remise des prix.

Malgré de récents ennuis de santé, Ludovic Lanceleur a fini 1er du parcours le plus long en 1 h 58’23. « C’est parti très vite ! J’ai lâché au début parce que le rythme était trop soutenu, et à partir du 8e kilomètre j’ai commencé à revenir, raconte le vainqueur. Arrivé sur la ligne de crête, je n’ai même pas pu profiter du paysage, j’étais à fond. J’ai rattrapé Damien et, après l’avoir distancé, j’ai fait le forcing jusqu’à l’arrivée en prenant même des risques parce que je pensais qu’il allait revenir… »

Derrière Lanceleur suivent Damien Boutellier (2 h 02’24), Christophe Castille (2 h 03’53), Guillaume Boccas (2 h 05’00) et Ronan Pouliquen (2 h 06’11).

Axelle Nardoux, 36e du scratch, a fini première féminine en 2 h 27’46. « C’est un super beau parcours, un des raids que je préfère, a réagi la gagnante. Il était très costaud, très technique mais vraiment magnifique. Le début était difficile et c’est sur la fin que je me suis sentie vraiment mieux. » Anne Kihm (2 h 31’33) et Pauline Margeot (2 h 32’55) complètent le podium.

Sur le parcours plus court (7,1 km), Nicolas Mairan a gagné en 51’50, juste devant Florian Cherruault (51’52). Suivent Jean-Yves Sauvageot (52’01), Antoine Polliand (52’14) et le footballeur de Hienghène Sport Yvanoé Bamy (52’35). Perrine Lecomte, 15e du scratch, est première féminine en 1 h 00’54, devant Charlotte Michel (1 h 05’28) et Peggy Conan (1 h 07’22).

Christian Oghino, avec Anthony Fillet

Laisser un commentaire