LNC du 15/04/2013 : Trail. Huitième édition du Gorobaï à Païta

0
454

Le sourire de Yohan Samanich

Ils étaient plus de 500 concurrents à prendre part le départ de la 8e édition du Gorobaï, hier matin à Païta. Dans l’épreuve reine, celle des 15 kilomètres, les lauréats sont Yohan Samanich et Véronique Chamberland.

Yohan Samanich était plutôt frais à l’arrivée des 15 kilomètres, hier matin, mais heureux d’en avoir fini.

Yohan Samanich était plutôt frais à l’arrivée des 15 kilomètres, hier matin, mais heureux d’en avoir fini.

Photo Brigitte Roumagnac

 

Dimanche matin, ils étaient plus de 500 concurrents à être présents sur le tout nouveau site du Raid Gorobaï. Les parcours du 15 km, du 10 km et du 4 km ont traversé le terrain de ball-trap ainsi que la propriété Renard, puis retour vers le point de départ, avec environ 650 m de dénivelé positif cumulé.

Pour Patrick Ventura, co-organisateur, « avec l’urbanisation, les nouvelles routes goudronnées, ce n’était plus possible de garder l’ancien parcours, vers le site de la Fête du bœuf. Ici, aucun danger avec la circulation et les paysages sont magnifiques. » Pour Albert Weiss, président du club Kiwanis Gorobaï de Païta, l’autre co-organisateur, « cette huitième édition rencontre vraiment un grand succès. C’est la première fois qu’on dépasse les 500 inscrits. »

L’équipe de l’Athletic Club de Païta a préparé la course en alternant les montées et les descentes, faisant un ensemble plutôt rapide. De quoi donner le sourire à certains concurrents, comme Gaëlle Chapusot, 13 ans, première fille sur le parcours du 4 km en 27 minutes. « Le site est super mais la première montée était très dure. Certains se sont carrément écroulés. J’ai souffert d’un point de côté qui m’a obligée à ralentir, puis la dernière grande descente m’a redonné du courage ! et j’ai fini à fond ! », a-t-elle raconté.

 

« Un super parcours »

 

Le grand vainqueur de cette matinée, sur la course reine (15 km), c’est Yohan Samanich (Enfer du Nord) qui a bouclé son parcours en 1 h 37 mn 41 sec. « Un super parcours. Mais la chaleur et l’humidité d’aujourd’hui c’est vraiment dur à supporter. Je suis content d’avoir le premier reccord de ce tout nouveau parcours. Il faudra faire mieux l’an prochain », a-t-il souligné. Du côté des dames, c’est sans surprise que le trophée est revenu à Véronique Chamberland, créditée de 2 h 00 min 28 sec, qui « apprécie le bonheur d’une bonne douche à l’arrivée. » Pour d’autres la course a été un véritable enfer. Et quelques-uns ont préféré abandonner en rentrant par les parcours plus courts. Une bonne gestion de course, car il est vrai que la saison redémarre à peine, c’est le deuxième raid après celui de Voh, la semaine dernière, et le prochain sera celui de Dogny, le dimanche 21 avril.

L’organisation a tenu à remercier tous les participants car, grâce à eux, les fonds « récoltés iront compléter les sommes nécessaires pour venir en aide aux enfants et aux personnes les plus démunies de la commune de Païta. »

 

Les classements seront publiés dans une prochaine édition.

Laisser un commentaire