LNC du 15/05/2013 : Trail. Deuxième manche du Grand Prix du Nord à Hienghène

0
203

Un parcours technique

 

La deuxième étape du 14e Grand Prix du Nord se déroulera, samedi prochain, dans trois tribus de la commune de Hienghène. Entre 400 et 500 participants sont attendus sur la ligne de départ pour cet événement.

 

En avril dernier, le raid de Voh, première étape de ce Grand Prix du Nord,
avait connu une affluence record avec 560 participants.

Photo Archives LNC

 

Les amateurs de challenge vont être servis, samedi prochain, à l’occasion de la deuxième manche du 14e Grand Prix du Nord, à Hienghène. Long de 16 kilomètres avec un dénivelé de quelque 800 mètres, le tracé du grand raid s’annonce plutôt technique : « Le départ est assez raide, explique Patrick Ventura, organisateur du Grand Prix pour la province Nord. On attaque la montée au quatrième kilomètre, ça va bien casser les jambes ! Puis on suit une crête tout du long en direction de Lindéralique, avant le retour à Koulnoué. »

 

Chaîne. Mais sur la crête, pas le temps d’admirer la vue car les coureurs seront sur des sentiers, donc gare aux racines et aux cailloux ! « Ce n’est pas comme les pistes de mine, qui sont larges avec de la visibilité. Là, il faudra toujours regarder où on met les pieds », poursuit l’organisateur. Le départ du grand raid se fera donc dans la Chaîne, à la tribu de Wérap, à 7h30. Pour permettre aux coureurs de le rallier, des cars feront la navette entre la maison commune de Koulnoué et Wérap, entre 5h45 et 6h30 du matin. « Il faudra anticiper, avertit Patrick Ventura. Tant pis pour les retardataires. »

Même scénario pour le petit raid, dont le départ de ce parcours de 7 kilomètres et 250 mètres de dénivelé se fera à la tribu de Lindéralique, toutefois située en bord de mer. Les navettes sont prévues entre 7h et 7h30, pour un départ à 8h. « Cela représente un peu plus de logistique et de contraintes dans l’organisation, mais pour la commune, il est important que plusieurs tribus soient impliquées dans l’événement. » Cela fait plusieurs années que la commune n’a pas accueilli une étape des raids du Nord. Pour Patrick Ventura, il est particulièrement cohérent que le Grand Prix y retourne : « Hienghène est la commune à vocation touristique par excellence et les raids ont un objectif sportif, certes, mais également touristique. C’est donc une bonne chose d’y mettre un coup de projecteur. »

 

Participation. Quant au nombre de coureurs attendus, le réveil un peu plus matinal (pour cause de navette) ne devrait pas décourager la participation. « Le nombre d’inscrits est toujours la grande inconnue. Nous n’aurons pas autant de coureurs qu’en avril dernier, à Voh, mais ils seront sûrement 400 à 500 à prendre le départ. Surtout que c’est un long week-end… » La suite, samedi prochain.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant