LNC du 15/08/2015 : Surf. Melanesian Cup 2015 à Bourail

0
309

Puyo porte les Cagous


Après deux jours de compétition, les riders calédoniens résistent face aux Néo-Zélandais et aux Vanuatais qui font parler leur glisse. Titouan Puyo a remporté l’épreuve de SUP longue distance et trois autres locaux se sont qualifiés pour des finales.

n Longboard

Quatre cagous étaient engagés dans les qualifications. Dans des conditions pas encore très optimales avec seulement un petit mètre de vague jeudi, seuls Baptiste Rabut et Maël Lalève ont réussi à atteindre le stade des demi-finales.

Opposés dans la même série de départ, les rideurs de Bourail ont réussi à se défaire du Kiwi Jason Matthews sur le reef de Gouaro en alliant engagement dans les vagues et décontraction dans leurs figures.

Ils devront écarter encore deux Kiwis et deux Vanuatais dimanche pour s’ouvrir les portes de la finale dans la foulée. Maël Lalève qui devra également s’économiser s’il veut aussi briller en espoir, catégorie dans laquelle il est présent en finale aux côtés de Lancelot Fort.

Chez les dames, elles étaient quatre également au début des heats (manches) mais seule Mathilde Martinsson, relève du longboard cagou, a su tirer son épingle du jeu et filer vers les demi-finales.

Dans une épreuve trustée par trois Néo-Zélandais et deux Vanuataises très à l’aise sur le reef ultra rapide de Gouaro, elle devra faire preuve de patience, opter pour le bon choix de vague et scorer au bon moment si elle veut atterrir en finale dimanche.

 

n Stand-up paddle (catégorie vagues)

Là encore quatre Cagous présents dans les heats de départ dont Titouan Puyo. Peu spécialiste du SUP sur vague, il était opposé au plus prometteur supiste du Caillou, Clément Colmas. Habitués à rider ensemble sur toutes les compétitions organisées au pays, les deux hommes ont passé le cap des premiers tours avec aisance.

Malheureusement, les deux hommes ont terminé tous les deux derniers de leur deuxième tour. Colmas, quatrième loin derrière le vainqueur de son heat, l’autre Calédonien, Alexandre Rouys. Rideur discret mais efficace il est le seul à s’être hissé en finale de l’épreuve SUP vague.

Il affrontera trois Kiwis habitués au reef dans la dernière manche de l’épreuve.

 

n Stand-up paddle (catégorie race)

Puyo, lui, s’est rattrapé vendredi dans l’épreuve de longue distance 12’6 organisé sur le plan d’eau de la Roche Percée. « On a reçu un bon coup d’ouest. Il y avait aussi beaucoup de pluie qui a rendu le surf assez catastrophique », explique Joëlle Le Breus, organisatrice de la Melanesian Cup.

C’est du coup à l’expérience que le Cagou s’est adjugé l’épreuve. Il a devancé un autre Calédonien, Alexandre Rouys, déjà qualifié pour la finale du SUP vague de dimanche.

n Surf

Les conditions extrêmes des deux derniers jours ont également impacté les performances des Calédoniens dans les premières épreuves de surf shortboard (planche courte) de vendredi.

L’hécatombe a commencé dans les premières séries de la catégorie U18 filles et garçons. Aucun représentant du Caillou n’a réussi à braver le vent désordonné soufflant sur le reef.

Résultats identiques chez les Ondines. Dans des vagues molles à souhait d’à peine un mètre, seul Axel Alphand, chez les U14 hommes, a peiné et poursuivra sa route en demi-finales. Les chances de victoire calédoniennes résident désormais dans les épreuves surf U18 garçons, Masters +35 et Open dames qui avaient lieu hier.

 

Retrouvez les résultats complets dans nos prochaines éditions.  

Aujourd’hui

Rendez-vous des compétiteurs à 7 heures à la Roche Percée pour un départ vers les spots de compétitions (reef de Gouaro et Secret) pour 9 heures.

– Bodyboard : demi-finales Open hommes et femmes

– Surf shortboard : finales Open hommes, Open femmes, Masters (+35 ans), U14, U18 hommes et U18 femmes

– Stand-up paddle : épreuve de beach race à 14 heures

Dimanche

– Bodyboard : finale

– Longboard : demi-finales et finale Open hommes, Open femmes et finale U18

– Surf shortboard : demi-finales et finale Open hommes et femmes et Masters (+35 ans)

– Stand-up paddle : finale de l’épreuve surf

Avec sept rideurs présents dans au moins une finale d’épreuve, les Kiwis étaient en tête du classement hier soir. Suivaient la Calédonie avec un titre remporté en sup longue distance (Titouan Puyo) et cinq compétiteurs en finale et le Vanuatu avec trois rideurs présents dans une finale. Avec l’épreuve de beach race aujourd’hui, la Calédonie pourrait grappiller encore quelques points en vue de la victoire finale par équipes. Il faudra cependant attendre dimanche soir et la fin des épreuves pour savoir qui succédera au Vanuatu, vainqueur l’an dernier de la Melanesian Cup.

Mbig

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant