LNC du 15/12/2014 : Artillerie. Course d’orientation à la pointe Chaleix et à l’îlot Brun

0
255

Cent coureurs sur la base

Le club Convergence a organisé, dimanche matin, une course d’orientation à travers les installations de la base navale Chaleix. Un parcours semi-urbain qui a permis à la centaine de participants d’évoluer à travers des lieux à l’accès restreint.

20141215_lnc_ORIENTATION1_OK

Les concurrents devaient interpréter leur carte pour trouver le meilleur itinéraire.

Photo G.R

Fin de saison urbaine pour les adeptes des courses d’orientation. Une centaine d’entre eux se sont alignés, dimanche, au départ de l’ultime course de l’année, organisée sur la base Chaleix par le club Convergence.
« L’avantage, c’est que c’est un terrain que personne ne connaît », explique Ariel Llambrich, membre fondateur du club. « Quelque part, c’est un jeu d’échecs tout en courant un cross », poursuit Rémy Pelleter, organisateur de la course.
Découpé en deux étapes, l’une sur la pointe Chaleix et l’autre sur l’îlot Brun, son tracé d’environ cinq kilomètres est un sprint, que les meilleurs coureurs parcourent en quarante-cinq minutes. Réclamant autant de vitesse que de lucidité pour bien penser à pointer à toutes les balises qui le composent, le parcours offre du dénivelé et demande aux participants de faire des choix. « A eux de les rejoindre dans l’ordre qui leur plaît. Ils peuvent en rejoindre certaines directement en escaladant des pentes escarpées ou en les contournant pour chercher un autre passage », détaille Ariel Llambrich.

Carte. Equipés de boussoles, les concurrents, qui s’élancent les uns après les autres à un horaire qui leur est spécifique, se voient remettre une carte au départ. A eux de l’interpréter pour trouver leur voie.
Agés de 7 à 77 ans, ils doivent emprunter six circuits différents en fonction de leur niveau de performances. Et bien sûr, le parcourir le plus vite possible. « C’est extrêmement intéressant de par l’effort intellectuel et physique à fournir. Et ça nous permet de découvrir des propriétés et des terrains auxquels on n’aurait pas accès autrement », observe Jean-Olivier Greffe, qui pratique cette discipline depuis huit ans, avec femme et enfants. Premier club de France en nombre de licenciés l’an passé, le club Convergence organise d’habitude des courses d’orientation en pleine nature.
Du 2 au 13 janvier, il enverra vingt-sept de ses membres participer à l’étape de la Coupe du monde de course d’orientation, qui se tiendra en Tasmanie.

Gédéon Richard

Laisser un commentaire