LNC du 16/02/2015 : Mont-Dore. Présentation de la nouvelle association Atlas

0
145

Un club bien orienté

Une nouvelle association de course d’orientation, Atlas, a vu le jour en octobre dernier. Basée au Mont-Dore, elle souhaite présenter huit nouvelles cartes cette année. Ainsi que la création d’une école pour former les orienteurs de demain.

20150216_lnc_GN_MD_Course_Orientation_Atlasok

En novembre, le club a organisé un relais individuel d’orientation de nuit au parc Brunelet de Nouméa.

Photo Atlas

Ariel baigne dans le monde de la course d’orientation depuis 1971. La passion n’ayant que faire du temps qui passe, l’amoureux de la discipline a décidé de se relancer dans l’aventure associative l’année dernière, après une coupure de deux ans, en proposant un nouveau club de course d’orientation en octobre : Atlas. « Désormais, je suis à la retraite, j’ai donc l’avantage de pouvoir m’y consacrer plus aisément. »

Affilié à la fédération française de course d’orientation, le club compte déjà six moniteurs, un cartographe et une trentaine de licenciés. Il est, à ce jour, la deuxième association sportive de Nouvelle-Calédonie en la matière, après le club Convergence, dont Ariel fut le président pendant près de dix-huit ans. « Nous avons fait nos calendriers pour 2015 et déplacé les dates que nous avions en commun pour ne pas se chevaucher et pouvoir proposer un maximum de diversité et de sorties aux amateurs de la course d’orientation. »

 

Orienteurs. Munis d’une boussole et d’une carte du parcours qu’ils ne découvrent que le jour-même, les sportifs, dits orienteurs, ont toute liberté pour déterminer leur itinéraire, le seul objectif étant de passer par toutes les balises du parcours dans leur ordre de classement et en un temps minimum. Nouvelles technologies obligent, le système de pointage s’est nettement perfectionné. « Chaque orienteur détient ce que l’on nomme un doigt électronique à l’intérieur duquel une puce relève le temps global de l’orienteur et valide tous ses passages auprès des points de contrôle. »

 

Ecole. L’activité se développant dans le pays, le club propose également des cours chaque mercredi, pour les 10 – 13 ans. « J’avais déjà tenté l’expérience d’une école de course d’orientation, mais les enfants ayant grandi, nous n’avions pas su trouver de nouveaux élèves » Malgré cette première tentative finalement abandonnée quelques années plus tard, le passionné persiste. « Pour savoir, il faut essayer ! » La discipline est désormais inscrite aux programmes scolaires, du primaire à la terminale.

Un nouveau club, une nouvelle école, il ne manquait plus que de nouvelles cartes ! Malgré la centaine déjà existantes dans le pays, Ariel préfère renouveler le stock. « C’est important de geler les lieux un ou deux ans pour que les orienteurs puissent les redécouvrir. »

Cette année, il souhaite proposer huit nouvelles cartes réalisées par un professionnel roumain, « bien plus rapide et toujours plus rentable [600 euros le kilomètre carré, soit près de 71 600 francs NDLR] même en payant son billet d’avion. »

La première est prévue dans moins d’un mois (lire encadré) en mode nocturne. Orienteurs, à vos lampes ! Prêts ? Courez !

 

Nocturnes au golf de Dumbéa dans un mois

Le 14 mars prochain, le club organisera sa première course d’orientation de l’année, de nuit, sur le terrain de golf de Dumbéa. Sept circuits (dont deux non chronométrés) seront proposés aux orienteurs, permettant à chacun de choisir le niveau de difficulté souhaité. Le plus élevé proposera un parcours de 4,2 kilomètres (en ligne droite), avec dix-sept balises à découvrir. Les plus petits ou les plus tranquilles pourront se contenter d’une course sur quelque neuf cents mètres. Attention, les courses chronométrées nécessitent un certificat médical.
Les intéressés sont invités à s’inscrire avant le 7 mars, 11 h 30, par mail : ascoatlas@yahoo.fr.
Le départ est prévu à 18 heures. S’agissant d’une nocturne, les orienteurs doivent se munir d’une lampe en plus du matériel habituel.
Autre rendez-vous sur le green dumbéen : le 6 juin, le club propose une rencontre entre les deux disciplines, invitant les sportifs à courir la journée et jouer au golf la nuit.

Nelly Albérola / nelly.alberola@lnc.nc

Laisser un commentaire