LNC du 18/01/2018 : La Calédonie accueillera un trail X-Terra cette année

0
135

L’an dernier, le Trail de Païta et ses passages sur les plages avaient servi de support aux Oceania de trail. Cette année,la course reste presque la même mais revient sous l’étiquette X-Terra, un circuit mondial de courses.

L’an dernier, le Trail de Païta et ses passages sur les plages avaient servi de support aux Oceania de trail. Cette année,la course reste presque la même mais revient sous l’étiquette X-Terra, un circuit mondial de courses. Photos archives LNC sports
Trail. Après avoir organisé l’an dernier les Oceania, le club de l’AC Païta a tapé encore plus haut avec l’organisation d’un trail X-Terra, le 26 mai, autour de Gadji. De quoi faire de la Calédonie une manche du circuit mondial de la discipline.

Australie, Nouvelle-Zélande, Tahiti et désormais la Nouvelle-Calédonie. Le Caillou va entrer au mois de mai dans la famille du X-Terra trail et deviendra la quatrième date du calendrier dans le Pacifique Sud. Plus qu’une compétition, c’est surtout une marque qui débarque en Calédonie. « Notre objectif, c’est de pousser le trail local vers le haut, expose Nordine Benfodda, président du club de l’AC Païta qui organise l’événement. Pour les coureurs étrangers, X-Terra, ça parle. »

L’idée sera donc de faire venir un maximum de concurrence venue de l’extérieur. « Pour hausser le niveau, autant tenter d’attirer les coureurs sur le Caillou plutôt que de devoir voyager pour courir. »

 

Comme le Trail de Païta

Mais le coureur de fond ne veut pas s’emballer.

« On table sur dix à quinze coureurs étrangers cette année. La direction du X-Terra nous a prévenus que la première année n’attirera pas plus de coureurs. Mais le but est de pérenniser le rendez-vous. »

Il faudra tout de même compter sur plusieurs centaines de locaux, « près de 700 », espèrent les organisateurs. Pour ce qui est de la course en elle-même, la formule a déjà été éprouvée car il s’agit de la même course que le Trail de Païta qui existe depuis maintenant trois ans : une course de 21 kilomètres et un parcours qui serpente sur les crêtes au-dessus des baies de Gadji et de Toro.

« Deux autres parcours seront proposés, de 7 et 14 kilomètres, mais ne rapporteront pas de points sur le circuit X-Terra, » prévient Nordine Benfodda. Pour l’instant, le parcours n’est pas encore totalement finalisé.

 

T-Shirt et Pasta Party

Pour rentrer dans le circuit, le club de Païta a déboursé une somme forfaitaire que son président préfère garder pour lui. À cela s’ajoute une rente de 195 francs par coureur inscrit. C’est la contrepartie pour pouvoir utiliser le fameux X rouge si connu des passionnés de sport nature.

« Nous pourrons aussi bénéficier des moyens de communication du X-Terra », ajoute Benfodda.

Le cahier des charges, lui, devrait globalement être le même que ce qui se fait habituellement.

« On va même au-delà, précise le président de l’ACP. Concernant les conditions de course par exemple, les coureurs ont souvent le droit de courir torse nu et sans obligation d’emporter de l’eau avec eux. C’est quelque chose qui sera impossible lors du X-Terra New Caledonia. »

Pour ce qui est de l’inscription, pas de tarif définitif pour le moment mais l’organisation ne « veut pas dépasser les 5 000 francs ».

À ce prix, l’inscription devrait comprendre, en plus de la course, un accès à la « pasta party » de la veille et un t-shirt ou une casquette à l’image du X-Terra New Caledonia.

 

 

21 kilomètres.

C’est la distance du X-Terra NC. Un tracé qui ne peut pas être plus court selon le règlement du circuit international.

 

Le Sunset Trail pour commencer

C’est le premier rendez-vous de la saison pour les trailers du Caillou. L’AC Païta organise cette année une nouvelle compétition : le Sunset Trail le 25 février. Elle remplace le Trophée Benhacine et ses 10 kilomètres sur les routes autour de l’Arène du Sud. La particularité de la course ? Elle se fera au soleil couchant. « Normalement les derniers coureurs devraient arriver au plus haut point au moment du coucher du soleil, explique Nordine Benfodda. Et puis, ils entameront la partie descendante, puis plate face au crépuscule. » Deux parcours de 7 et 12 kilomètres seront proposés. L’autre particularité de l’événement c’est qu’une partie des bénéfices sera reversée à l’Amicale des pompiers de Païta.

 

Laisser un commentaire