LNC du 20/04/2013 : Trail. Le Dogny aura lieu dimanche matin

0
137

Une édition très ouverte

En l’absence des lauréats de la précédente édition, la course de dimanche s’annonce très ouverte même si Thomas Testet et Yohan Samanich, deuxièmes en 2012, partent avec les faveurs des pronostics.

 

Vainqueurs en 2007, 2008, 2010 et 2012, Laurent Devaud et Gaël Bonnace étaient très attendus, ce dimanche, pour cette course mythique qu’est le Dogny. Mais, Laurent Devaud, qui vient de participer à un raid aventure en Chine, a préféré renoncer à prendre le départ. « Laurent vient tout juste de rentrer sur le territoire et il est très fatigué à l’issue de ce raid en Chine. Nous avons donc décidé de ne pas faire le Dogny, dimanche », a regretté Gael Bonnace. « Pour le moment, je ne suis pas en état de courir », a ajouté Laurent Devaud. « C’est dommage car c’est un parcours qui nous tient à cœur. On verra bien comment ça ira, samedi, mais, à mon avis, c’est raté pour cette année », a-t-il précisé.

Du coup, en l’absence des tenants du titre, les regards seront tournés vers Thomas Testet et Yohan Samanich, vainqueur dimanche dernier à Païta de la 8e édition du Gorobaï.

 

« C’est une course atypique »

 

« L’année dernière, nous avions fini le Dogny à la deuxième place », a rappelé Thomas Testet. « C’est une course assez longue. 21 kilomètres, ça va être très dur. Il va falloir gérer physiquement et mentalement, sans oublier les conditions, notamment sur le plateau de Dogny. En tout cas, c’est une course atypique et nous allons faire le maximum même si nous avons le Gorobaï dans les jambes », a ajouté celui qui s’attend à voir du beau monde, dimanche matin. « Pour moi, le Dogny a un bon profil pour Jérôme Loups et Laurent Debaene. Ça va être une belle bagarre », a précisé Thomas Testet. Cela promet pour cette 17e édition du Dogny qui, comme l’an passé, propose deux courses (21 kilomètres et 8 kilomètres). Quant au départ, il est prévu à 8h30, devant le syndicat d’initiative de Sarraméa.

Laisser un commentaire