LNC du 22/06/2015 : Raid. Trail Décathlon de Païta

0
219

Lanceleur et le reste du monde

 

Il n’y a pas eu de surprise, hier, pour la première édition du Trail Décathlon. Ludovic Lanceleur a écœuré la concurrence dans une course plus technique et ardue que ce que les 500 coureurs attendaient. Le coureur de la JSVDT prépare donc au mieux la Transcal qui a lieu dans deux semaines.

 

1- A l’assaut des crêtes

En tout, ce sont plus de 500 personnes qui se sont élancées hier du Rivland pour ce trail. Organisées par l’AC Païta, quatre parcours étaient proposés : le 20 km pour les plus courageux, un mini-trail de 11 km et deux randonnées sportives de 11 et 5 km. Des trajets qui menaient sur les lignes de crête au-dessus des baies.

 

2- Des courts aux pistes

Six des huit membres de la sélection calédonienne de tennis étaient engagés sur le mini-trail à Païta. L’occasion de faire un peu de travail de fond mais aussi de renforcer la cohésion du groupe avec des activités autres que le tennis.

 

 

3- A table !

Après la première difficulté du jour au bout de 5 km de course, Clément Gibus (en jaune), Leslie Nowicki (à droite), gagnante chez les femmes, et les autres ont pu profiter du ravitaillement. Au menu, de l’eau, des boissons énergisantes, des fruits et des gâteaux secs.

 

 

4- Sans concurrence

Il a été surpris de la difficulté du parcours. Mais Ludovic Lanceleur s’est imposé sans être inquiété avec une avance de près de quatre minutes sur Christophe Castille et cinq sur Franck Santos. « La dernière côte était terrible. On devait s’aider des mains pour grimper, explique le vainqueur. Mais ce parcours était magnifique. » Dans deux semaines, il sera en équipe avec Sabrina Ecoiffier et Arnaud Boucher au sein de l’équipe Nord-Sud Services lors de la Transcal à Sarraméa.

 

 

5- Invité surprise

Il n’avait pas de dossard, mais ce cheval a essayé malgré tout de se mêler au peloton de coureurs au moment du départ. La bête a été ensuite reconduite tranquillement à l’écart et n’a pas perturbé outre mesure la tenue de la course.

Textes et photos : M. R. B.

Laisser un commentaire