LNC du 27/09/2013 : Trail. Ils reviennent du Surfcoast Century (Australie)

0
167

Mission accomplie

 

Kevin Coma et Damien Boutellier l’ont fait : ils ont bouclé, samedi, le redouté Surfcoast Century, trail côtier du sud de l’Australie long de cent kilomètres… Une distance nouvelle pour les deux hommes, qui ont pourtant dépassé l’objectif annoncé.

 

Kévin Coma et Damien Boutellier (de gauche à droite) avaient encore le sourire, au 30e kilomètre…

Kévin Coma et Damien Boutellier (de gauche à droite) avaient encore le sourire, au 30e kilomètre…

 

«Moins de 16 heures… » Tel est l’objectif que s’étaient fixé avant leur départ Kevin Coma et Damien Boutellier, engagés pour la première fois sur pareille distance : 100 kilomètres de trail tantôt sableux, tantôt roulant, à proximité de Melbourne. En ayant finalement bouclé le tracé en 14 heures et 12 minutes, les deux amis se sont surpris eux-mêmes. « À chaque poste de contrôle, on voyait qu’on améliorait notre écart avec les temps de passage que l’on avait programmés, raconte Damien Boutellier, le plus aguerri des deux à la pratique du trail, pour faire d’ailleurs partie des compétiteurs les plus en vue sur le Caillou cette saison. Ça nous motivait de voir que l’on était en mesure de finir, et sur une allure légèrement supérieure à ce que l’on pensait, qui plus est. » Soit près de 7 km/h de moyenne.

 

Satisfaction. De quoi conclure avec satisfaction un défi qui ne devait pourtant pas être le leur… « Initialement, les deux places calédoniennes réservées étaient promises à Ludovic Lanceleur et Oswald Cochereau, qui s’étaient distingués sur le dernier Trail des Cagous, reprend le trailer de 31 ans. Mais aucun des deux athlètes ne pouvait s’y rendre. Aussi avons-nous pu racheter les places auprès des organisateurs. » Et se lancer dans un réel défi physique, hélas sans un entraînement adéquat… « Je me suis blessé peu après la Transcalédonienne, et n’ai pas pu courir durant près d’un mois et demi. Kevin, lui, faisait partie du staff technique des éliminatoires océaniens de beach-soccer, ce qui l’a également éloigné des sites d’entraînement… » Mais forts de leur compétence en matière de gestion de l’effort, les deux préparateurs physiques de profession ont compensé le jour J par une course raisonnée sur laquelle « une hydratation et une alimentation réfléchies ont été des moteurs déterminants, d’autant plus sur ce type de distance. »

 

Format. Une distance qui devrait toutefois rester un coup d’essai pour Damien Boutellier, qui profitera de la saison 2014 pour tenter de progresser encore de quelques rangs dans la hiérarchie locale, sur des tracés traditionnellement plus courts que ce format “ultra”. La Transcal’, le Grand Prix du Nord et le Trail des Cagous y seront ses trois temps forts. « Je pense malgré tout me tester sur la course de 80 kilomètres annoncée sur le Trail des Cagous 2014… » Kevin Coma, lui, a déjà repris ses activités footballistiques, « mais devrait persister sur ce type d’effort. C’est définitivement quelque chose qui lui convient », estime son “pote”, qui bouclera tranquillement la saison par le trail de l’Île des Pins, le 19 octobre prochain.

Laisser un commentaire