LNC du 28/10/2013 : Trail. A la « Diagonale des Fous »

0
181

Des Calédoniens bien en vue

 

Des « traileurs » calédoniens ont pris part à la « Diagonale des Fous », il y a dix jours à La Réunion. Laurence Humeau-Cochou s'est classée septième dans sa catégorie.

 

Paolo Biondo, qui sort ici du stade de Cilaos après 79 kilomètres de course, a de nouveau pris part  à la « Diagonale des Fous », il y a dix jours à La Réunion.

Paolo Biondo, qui sort ici du stade de Cilaos après 79 kilomètres de course, a de nouveau pris part à la « Diagonale des Fous », il y a dix jours à La Réunion.

Photo DR

 

Une fois de plus, la « Diagonale des Fous », l’épreuve phare du 21e Grand Raid de l’île de la Réunion, a rencontré un vif succès même si le parcours a été amputé de l’ascension du Piton de la Fournaise. Cette année, la course reine (avec un départ depuis La Ravine Blanche à Saint-Pierre, dans le sud de l’île), celle des 163 kilomètres (pour 9 500 de dénivelé positif) a vu la victoire du Métropolitain François D’Haene (NDLR : il a remporté l’Ultra-trail du Mont Blanc, l’année dernière), en 22 heures et 58 minutes. Il était suivi du Réunionnais Freddy Thevenin (25h40’), la troisième place revenant au Métropolitain Pascal Blanc qui est arrivé à La Redoute (Saint-Denis) après 25 heures et 47 minutes d’efforts.

Connaissance. Ce dernier est d’ailleurs bien connu des traileurs calédoniens pour avoir participé au trail des Cagous, l’année dernière (NDLR : il s’était classé deuxième, derrière Ludovic Lanceleur). De son côté, le spécialiste mondial des trails, l’Espagnol Kilian Jornet, lauréat des éditions 2012 et 2010 du Grand Raid, a tenu la tête de la course jusqu’à Cilaos (79e km) ou une blessure, contractée lors d’un trail aux États-Unis il y a peu de temps, s’est réveillée et l’a empêché de rester avec les meilleurs. Mais, ne voulant pas abandonner, le Catalan a continué sa course à son rythme, se faisant rejoindre par sa petite amie, la Norvégienne Emilie Forsberg. Ils ont finalement rallié Saint-Denis ensemble (21e et 22e places au scratch), avec un temps de 31 heures et 29 minutes. Emilie Forsberg a, elle, pris la deuxième place du classement féminin, l’épreuve étant remportée par la championne du monde, Nathalie Mauclair, en 28 heures et 45 minutes.

 

Performance. Dans le camp calédonien, il faut souligner la belle performance de Laurence Humeau-Cochou, classée septième dans sa catégorie, qui a bouclé les 163 kilomètres du parcours en 45 heures et 26 minutes. De son côté, Yves Doussal a terminé son périple en 47 heures et 16 minutes. Quant à Paolo Biondo, coutumier de l’épreuve, il a rallié l’arrivée après 47 heures et 47 minutes d’efforts. Il faut rappeler que, trois semaines auparavant, il avait également pris le départ du « Tour des Géants », une course mythique en Italie longue de 330 kilomètres. Enfin, sur la deuxième course, le trail de Bourbon (93 km pour un dénivelé positif de 5 000 m), Patrick Nativel a mis 24 heures et 20 minutes pour rejoindre La Redoute.

Laisser un commentaire