Raid de Dogny 2009 (LNC du 28/05/2009)

0
102

LNC du 28/05/2009 : Raid de Dogny 2009

Le traditionnel et toujours aussi ardu raid du plateau de Dogny devrait compter, parmi la centaine d’équipes attendue, plusieurs binômes pouvant postuler à la victoire. En l’absence des double lauréats de l’épreuve, Gaël Bonnace et Laurent Devaud, suite à la blessure de ce dernier, le suspense demeure entier pour leur succession.

Le plateau sera donc relevé dans les deux sens du terme, dimanche sur les reliefs de Sarraméa. Outre le fait que le plateau de Dogny soit situé à plus de mille mètres d’altitude, contraignant ses assaillants à un périple d’une dénivellation positive de 1 500 mètres, bon nombre des assaillants en question seront ceux qui composent aujourd’hui l’élite des raids calédoniens. Et ce en l’absence du tandem vainqueur des deux dernières éditions ! Souffrant d’une déchirure musculaire depuis la dernière manche du championnat de course d’orientation, le week-end dernier, Laurent Devaud ne pourra être au départ du raid qu’il affectionne le plus… Un dommage qui survient hélas trop tard pour que Gaël Bonnace, son équipier, puisse trouver un autre compétiteur de son talent libre de tout engagement. Ainsi Hugo Gérard fera équipe avec le frère de Gaël, Jérôme ; Yohan Samanich sera, lui, associé à Laurent Friant pour constituer l’équipe la plus solide sur le papier… tout du moins si le tandem David Battie – David Esposito ne fait pas sa réapparition. Car il se murmure dans le peloton que les lauréats de 2006 pourraient bien être de la partie. Une participation qui rendrait, bien sûr, la course à la victoire encore plus intéressante.

Le seul raid à proposer une dénivellation positive aussi conséquente

Sans doute moins de suspense, en revanche, concernant la catégorie mixte, même si la plupart des raideuses chevronnées seront engagées dans cette catégorie… Car comment, en effet, pourrait-on imaginer que le duo composé de Stéphanie Reynaud et de Jean-Judes Acadine, tout simplement les deux meilleurs raideurs du Caillou, ne remporte pas l’épreuve ? C’est peut-être même l’idée de surprendre quelques équipes masculines du haut de l’affiche qui motive le plus les deux athlètes à s’associer, ce week-end.
Ces champions pourront compter, en tout cas, sur la rudesse du parcours pour profiter de la défaillance de plusieurs de leurs rivaux. L’ascension de la face sud du Dogny, sans ravitaillement avant le plateau, surprendra, c’est certain, bon nombre de concurrents. Un parcours difficile, donc, mais « qui constitue une étape non négligeable avant la Transcal’, note Christian Roche, directeur de course pour le compte du syndicat d’initiative de Sarraméa, organisateur de la manifestation. Il n’y a pas d’autre raid à proposer une dénivellation positive aussi importante en une seule course. Un défi qui confère d’ailleurs au « Dogny » sa propre valeur. »
Environ deux cents individus, répartis sur le mini raid de 10 kilomètres et le grand de 18, devraient juger de celle-ci, dimanche matin dès 7h30.

 

  Raid de Dogny 

La course : entièrement balisée et en équipe de deux (unisexe ou mixte) proposant deux parcours au choix :
18 km pour les chevronnés (1 500 mètres de dénivellation positive) et 10 km pour les amateurs et les mineurs d’au moins 16 ans (500 mètres de dénivellation positive).Des postes de contrôle seront disposés sur tout le parcours. L’équipe, au complet, devra pointer à chaque contrôle et être complète à l’arrivée pour être classée.
Le lieu : Organisé par le syndicat d’initiative de Sarraméa, le raid consistera en une ascension puis une descente du plateau de Dogny pour le grand raid, le petit restant à flanc de montagne, sur les terres des propriétaires locaux.
La date : Le départ sera donné à 7h30 le dimanche 31 mai devant le Syndicat d’Initiative ; la remise des prix ayant lieu, elle, à 14 heures.
Le matériel de sécurité obligatoire : 1 boussole, 1 miroir, 1 couverture de survie, 1 sifflet, 1 couteau, 1 briquet, 1 fusée de détresse (par équipe), chaussures fermées et réserve d’eau individuelle, le premier ravitaillement se situant sur le plateau, au terme de l’ascension…
Les inscriptions : La Licorne ou Outsport jusqu’à ce soir ; 5 000 francs par équipe pour le parcours de 18 km et 4 000 francs par équipe pour le parcours de 10 km. Possibilité de s’engager sur place. Les coureurs sans équipier seront autorisés à prendre le départ mais ne pourront être classés.
Renseignements : 44 35 46 ou 78 30 01

Laisser un commentaire