LNC du 28/10/2011 – Diagonale des fous

0
165

Une belle Aventure

Ils étaient plus d’une trentaine de Calédoniens à participer à la Diagonale des Fous, il y a deux semaines, sur l’île de la Réunion. Éric Gilquin a été le premier d’entre eux à franchir la ligne d’arrivée, après plus de 39 heures d’efforts.

 

Plus de trente Calédoniens ont pris le départ de la Diagonale des Fous, il y a deux semaines, à l’île de la Réunion. Une belle aventure sportive et humaine.

Ce sont vingt-cinq Calédoniens qui ont disputé la Diagonale des Fous (161 km), un trail très réputé qui traverse l’île de la Réunion du sud (Cap Méchant) au nord (Saint-Denis). Ils étaient également sept engagés dans le Trail de bourbon (92 km) et deux dans la « Mascareigne » (60 km). « Un groupe s’est constitué au départ de Nouméa, depuis le début de l’année afin de prévoir ce déplacement (inscriptions, transport, logement et préparation physique) », a expliqué l’un des membres de ce groupe. « Ils se sont entraînés toute l’année pour y participer et malheureusement, l’un des leaders, Carole Dutault Keravec, a dû déclarer forfait sur blessure, deux mois avant le départ pour la Réunion. »

Efforts. Au terme des 161 kilomètres du parcours, le premier Calédonien à avoir franchi la ligne d’arrivée est Éric Gilquin qui avait déjà participé à ce même grand raid l’an passé. Cette année, il a notamment remporté la Transcalédonienne, avec Laurence Humeau Cochou et Paolo Biondo. Au final, Éric Gilquin s’est classé 159e au scratch (sur 1 228), après 39 heures, 18 minutes et 4 secondes d’efforts entre le Cap Méchant et le stade de La Redoute, à Saint-Denis.
Quant à Paolo Biondo, qui participait aussi à la Diagonale des Fous, il a dû abandonner aux alentours du 30e kilomètre. Cette épreuve a aussi été une belle aventure pour Jean-Luc Maroquin et son fils, Cédric. « Ils ne se sont pas quittés de toute la course, pointant ensemble à chaque PC, et franchissant la ligne d’arrivée main dans la main… pleins d’émotion. » Avec, à l’arrivée, une belle 279e place. Karine et Patrick Estieux gardent également de bons souvenirs de cette épreuve. « Karine a notamment attendu son mari au bout de 16 heures de course, pour finir avec lui, à La Redoute, soit 42 heures plus tard. »

Abandons. Du côté des dames, sur six participantes Calédoniennes, seules Laurence Conan, vainqueur du Trail des cagous (50 km) en juin dernier, et Karine Estieux ont réussi à aller jusqu’au bout. Il faut souligner de nombreux abandons « qui sont essentiellement dus aux conditions qui étaient particulièrement difficiles cette année, avec beaucoup de boues (jusqu’aux chevilles), notamment pour rejoindre Hellbourg (71e km) et des températures avoisinant les 0 °C. »
En tout cas, les Calédoniens ne vont pas oublier de si tôt cette « Diagonale des Fous », version 2011.

Les classements

Pour les Calédoniens

Diagonale des Fous (161 km)
Éric Gilquin 159e sur 1228, 39h18’04
Jérome Canaud 240e, 42h03’09
Jean-Luc Maroquin 279e, 42h56’31
Cédrick Maroquin 280e, 42h56’35
Jean-Michel Meunier 519e, 48h01’40
Denis Benedetti 691e, 51h14’38
Sébastien Jolivet 708e, 51h41’04
Laurence Conan 746e, 52h30’55
Hervé Leeman 874e, 55h30’25
Nicolas Guesdon 883e, 55h40’45
Mathieu Gallet 946e, 57h13’55
Karine Estieux 986e, 58h25’03
Patrick Estieux 987e, 58h25’07

Abandons : Émilie Balthazard, Paolo Biondo, Valérie Bon, Gérard Duquesnoy, Pierre Grandet, Monique Gros, Pierre-Henri Leques, Serge Renauld, Jean-Loup Robert-Traeger, Marie-Claire Viratelle. Hors délai : André Bedas.

Trail de Bourbon (92 km)
Christian Komornicki 438e sur 818, 24h34’04
Béatrice Gaucher 708e, 28h27’17

Abandons : Jean-Yves Bonnace, Daniel Bonnefis, Noel Douyere, Samuel Guitton

Mascareignes (60 km)
Francis Lauga 267e sur 648, 13h53’47
Philippe Laurent 550e, 17h15’18

Laisser un commentaire