Plus de 500 coureurs se lancent demain sur les pistes de Boulouparis

0
132
La Foa, Houaïlou, Bourail ou le Mont-Dore, Boulouparis rejoint la liste des communes qui ont leur trail. Photo Archives LNC photo

La Foa, Houaïlou, Bourail ou le Mont-Dore, Boulouparis rejoint la liste des communes qui ont leur trail. Photo Archives LNC photo

TRAIL. C’est la première édition, et déjà le public est au rendez-vous. Le Trail de Boulouparis se déroulera demain matin au départ de l’hippodrome avec 19 et 9 km de course.

Quand il évoque son épreuve, Serge Letocart, responsable de l’organisation, n’est pas peu fier. « On est du premier coup l’un des trails les plus importants de Calédonie ! » Reste devant le Trail de Boulouparis, la Transcal et la Gigawatt ou le X-Terra de Païta.

Il faut dire que la course, organisée par la JSVDT et Boulouparis Événements, a tout pour plaire : proche de Nouméa, elle propose également un parcours inédit et accessible au plus grand nombre. « Le parcours de 19 km est un condensé, pose Serge Letocart. Il y a des passages roulants, vallonnés, à pic. Mais pas de grandes difficultés. Et le petit trail de 9 km, c’est de la découverte. »

Vue sur la mer

Le départ sera effectué à l’hippodrome à l’entrée du village. Puis le peloton se dirigera vers la chaîne en passant par les propriétés Papon, Creugnet et Galliot. Après quelques kilomètres roulants, les coureurs commenceront à monter pour ensuite redescendre avec la vue sur les baies de Saint-Vincent et de La Ouenghi. L’arrivée sera jugée au même endroit que le départ. Un parcours auquel il ne faudra pas trop s’habituer puisqu’il ne sera plus le même l’année prochaine. « La commune est l’une des plus grandes de France, rappelle Serge. Donc le but, c’est de varier les parcours chaque année. »

Si le trail de Boulouparis a attiré le grand public, les pointures de la discipline aussi seront présentes. C’est le cas chez les messieurs de David Nenci, premier Calédonien du dernier Marathon international, de Nordine Benfodda ou encore de Damien Boutellier. Manquent malgré tout Yoann Samanich et surtout Ludovic Lanceleur, la star locale des courses natures. Son excuse ? « Il est passé de l’autre côté, s’amuse Serge Letocart. Il est pour l’occasion l’un des deux directeurs de course, avec Christian Renaud. »

Plaire et Nowicki absentes

Chez les filles, Leslie Nowicki a dû déclarer forfait et Angélique Plaire n’est pas inscrite. L’occasion pourquoi pas pour Marie-Cécile Cavelle, toujours placée sur les trails, d’ajouter une ligne à son palmarès ? Elle devra en tout cas composer avec deux autres candidates aux places d’honneur : Erika Ellis et Odile Huon. Ces dernières sont d’ailleurs les seules coureuses de la JSVDT qui seront en lice. Tous les autres membres sont réquisitionnés à l’organisation.


Savoir +

Départs8 heures : Grand trail (19 km) 8 h 15 : Petit trail (9 km) 9 heures : Courses enfants (1,5 et3 km)

Repères

Jour de marché

Même pour ceux que la course n’attire pas particulièrement, le Trail de Boulouparis aura un intérêt. Pour l’occasion, le marché sera délocalisé à l’hippodrome. 19 stands seront mis en place pour l’occasion.

Jour des enfants

En plus des deux trails pour les adultes, deux courses pour les enfants sont prévues à partir de 9 heures. Les 10-11 ans auront à parcourir 1,5 km alors que les 12-15 ans se lanceront sur 3 km.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant