LNC du 18/02/2016 : Traversée Anse-Vata/Ile aux canards 2016

0
209

ILS NE SONT PAS NAGEURS MAIS SE LANCENT DANS LA TRAVERSÉE

Cycliste, coureur et supiste. Parmi les centaines de nageurs qui s’élanceront dimanche dans les eaux de l’anse Vata, certains sont connus pour briller dans leur discipline, mais pas pour leur qualité de nage.

Arnaud Boucher, Damien Boutellier, Titouan Puyo. Autant de sportifs qui ont du succès dans leurs disciplines respectives, mais qui participent pour la première fois à une compétition en eau libre.

Arnaud Boucher, Damien Boutellier, Titouan Puyo. Autant de sportifs qui ont du succès dans leurs disciplines respectives, mais qui participent pour la première fois à une compétition en eau libre.

Archives LNC Sports

Arnaud Boucher, le cycliste

On a l’habitude de voir son maillot vert de la Ouenghi sur les courses cyclistes du territoire et plus particulièrement sur les routes du Tour de Calédonie. En 2016, Arnaud Boucher prend un tournant dans sa carrière sportive. « Le Tour n’est pas ma priorité cette saison, affirme-t-il. Cette année, je me mets au triathlon. »

Et si le vélo est son point fort, la natation est, de loin, sa plus grande lacune. « Je n’ai jamais vraiment fait de natation en compétition, explique-t-il. Alors je m’entraîne depuis le début de l’année, mais en piscine. Je dois apprendre la technique, savoir faire des bons battements de jambes, tirer dans l’eau et ne pas pousser. Ce sont des choses que je ne connaissais pas. »

Et comme un entraînement grandeur nature, quoi de mieux que la Traversée de l’Île aux Canards pour se lancer. Mais il ne faudra pas l’attendre aux avant-postes, lui qui profite surtout de l’événement pour lancer une saison qui s’annonce bien remplie.

« L’un de mes objectifs, c’est le triathlon international de Nouméa en avril. Et puis, je vais aller en Métropole pour le sprint d’Embrun et pour l’half Iron-man de Vichy. »

Dimanche, sur la plage de l’Anse-Vata, il sera dans la catégorie triathlète, avec une toute nouvelle licence prise à l’AS Tri Mont-Dore. Une catégorie où l’on retrouvera Charlotte Robin, meilleure féminine l’année dernière.

 

Damien Boutellier, le coureur

« Si vous voyez un nageur avec des brassards, c’est moi ! » Pour sa première expérience en eau libre, Damien Boutellier prend les choses avec humour, lui qui est connu pour ses talents de traileur. « J’ai bouclé ma cinquième saison de raid, explique-t-il. Pour me relancer un peu, je vais faire des triathlons nature avec notamment le X-Terra de Tahiti en mai (1,5 km de natation, 32 km de VTT et un raid de 10 km). »

En octobre dernier, il avait pris part au X-Deva à Bourail avec une partie natation sans grand succès. Depuis, le champion du Grand prix des raids du Nord 2014 a pris sa licence au club de l’Olympique et a commencé ses entraînements en eau libre. « J’essaie de faire deux ou trois sessions de natation par semaine d’une heure, détaille Damien Boutellier. Mais, franchement, pour l’instant, je trouve que je nage comme un fer à repasser ! »

Mais s’il met son maillot de bain dimanche, on ne devrait pas le retrouver sur beaucoup de compétitions de natation cette saison. « Je ferai le X-Deva à la fin de l’année, mais je serai surtout aligné sur les raids du Nord, sans tous les faire. Et puis, avec Franck Santos, on va reformer notre équipe pour la Transcal. On est à la recherche d’une partenaire pour la course mixte. »

 

Titouan Puyo, le supiste

Lui, l’eau, il connaît bien. Mais on a plutôt l’habitude de le voir au-dessus que dedans. Champion du monde de stand-up paddle en 2014 et médaillé d’argent en va’a aux derniers Jeux du Pacifique à Port Moresby, Titouan Puyo s’est inscrit pour participer à la Traversée, dimanche, dans la catégorie des non-licenciés.

« Ça fait longtemps qu’il veut faire cette course, souffle un de ses proches. Mais, pour l’instant, son emploi du temps ne le permettait jamais. Cette année, c’est le cas, donc il vient. »

Actuellement en Australie pour une compétition de stand-up paddle, Puyo devrait revenir sur le Caillou en fin de semaine pour nager le dimanche.

600 nageurs se sont élancés l’année dernière pour la Traversée. Le record est à 607 nageurs lors de l’édition 2009.
Programme de dimanche

6 h 45 : accueil des nageurs et début du marquage
7 h 45 : Rassemblement sur la plage
8 heures : Départ des non-licenciés
8 h 04 : Départ de la catégorie triathlètes
8 h 06 : Départ des nageurs licenciés
8 h 08 : Départ des nageurs palmés

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’à vendredi midi sur Inlive.nc

 

Rattrape-moi si tu peux

Ce qui fait l’attrait de la Traversée de l’île aux Canards, c’est le principe des handicaps. Les non-licenciés partent avec six minutes d’avance sur les licenciés. L’objectif est ainsi de permettre une arrivée la plus groupée possible. Pour qu’un non-licencié s’impose, il doit donc résister au retour du groupe des licenciés, censés être plus performants.

C’est ce qu’a réussi Olivier Bargibant l’an dernier.

 

Mathieu Ruiz Barraud

Laisser un commentaire